[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Top 12 : les Columérines ont terminé sur une gracieuse explication

l’crucial
Assurées du démarche, les gymnastes de l’Astéroïde Gymnique de Colomiers ont remporté, sabbat frais à habitation, à elles challenge de nomenclature préalablement Combs-la-Ville. Au nomenclature suprême, elles-mêmes bouclent la siècle à la 6e position.

« C’est plus mieux élégant que sinon les gens avions entier ce concours à la 5e position car cette siècle le clichage au hasard incarnait apanage mieux abstrus. » Coachs de l’ramassis GAF (Gymnastique beau féminine) au gorge de l’Astéroïde Gymnique de Colomiers www.etoilegymnique.fr, Marion Etcheberry et Pauline Venouil résument pourquoi ce challenge de nomenclature disputé sabbat à habitation comme Combs-la-Ville. Un frais audience hormis appui également le démarche incarnait déjà en bouillonnant.

Verdict : une réussite 26 à 22 qui permet à l’EGC de avoir envie ce matière 2023-2024 en 6e emplacement. « Pour ce challenge, les gens avons affronté une ramassis qui avait un ligne correspondant, en tenant puisque des gymnastes issues du night-club, ce qui est saugrenu là-dessus. Cela a été grandiose, dur, exclusivement les gens avons gagné sur l’suprême rencontre », soulignent les un duo de dirigeantes. Pour allégorie, à eux protégées évoluent comme l’fine fleur depuis la siècle 2019-2020.

Place aux échéances individuelles

Après ce concours par équipes, les Columérines vont désormais se accaparer sur les compétitions individuelles. « Pour les échéances en récitatif, la siècle est lointain d’idée admirable. Dès ce vacance, les gens enchaînons en tenant les qualifications contre les championnats de France », précisent Marion Etcheberry et Pauline Venouil. Par logique, le mesuré des entraînements ne va pas retenir. « On ne va bagatelle casser. On continue de s’aguerrir sur la même ordre contre aigrit performer en intime. Mais les filles ont eu un lucarne de escale subséquemment le challenge comme Combs-la-Ville », explique le paire.

Quid de la prochaine siècle de Top 12 ? « On va renouer mi-août contre les entraînements. Mais les gens n’avons pas plus le programme. Il urne bien en fin d’cycle, bien en baptême d’cycle », annoncent les coachs.

Comments are closed.