[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Volley-ball : A Tours quant à le coupe 2 du escouade de conclusion de Ligue A, Montpellier espère se lancer

Après la échec cuisante à Paris côté à Nantes en conclusion de la Coupe de France, les joueurs de Montpellier ont peu de durée quant à se relaxer les idées en empressement. Ils affrontent Tours quant à le inférieur coupe des play-offs, mercredi (20h).

Comment les joueurs du MHSC VB vont-ils se relaxer la figure à l’entrée en 72h ultérieurement l’monstrueux atteinte reçue en conclusion de la Coupe de France côté à Nantes (0-3) ? Parce qu’au-delà du acquisition frustrant sur le cour de la Halle Carpentier de Paris, dimanche, c’est la dévié lesquels a joué le MHSC VB qui interroge. « On n’a pas su prendre le match pour le bon bout, l’état d’esprit n’était pas adéquat, estime le coach Loic Le Marrec. Nous avons été pris dans de nombreux secteurs, au block, en attaque… »

L’cartel du directeur Jean-Charles Caylar, mécontent ultérieurement la bataille dominicale, n’avait pas montré aussi de failles depuis survenance janvier et une échec en challenge à Sète qui avait haletant le défrichement de l’diriger ultramontain Lorenzo Tubertini.

Fin temps sabbat ?

Loic Le Marrec, son suppléant qui a été jadis indubitable au batterie d’diriger grave quant à la cycle prochaine n’est pas en aléa. Mais les play-offs en challenge vont estimer sur quoi relevé va se interrompre la cycle. Avec la aubaine que individu n’espère sur les bords du Lez d’nature recalé sabbat, au fête du coupe 3 des quarts de conclusion à Castelnau.

Mais le MHSC VB n’en est pas là. Lundi, il a repris la accès en férule de l’Indre-et-Loire et ses inondations qui ne devraient pas déjouer la délégation montpelliéraine quant à annexer la chambre Grenon à Tours où l’attendent les champions de France en armes ultérieurement un détresse, mardi 26 ventôse au jeu décisif (3-2) lorsque du coupe 1. « Nous avions montré un niveau de jeu qui correspond à ce qu’on produit d’habitude, explique le technicien héraultais. Nous avons été pris à défaut par un ou deux joueurs offensifs et un bon niveau de réception. On va apporter quelques ajustements tactiques sans faire la révolution. On risque de jouer dans le même schéma avec l’objectif de mieux commencer les sets. »

Les cadres attendus au angle

Bien au-delà de la stratégique, les Montpelliérains doivent couler sur l’externe psychique absoute à l’instrument des joueurs d’démonstration, varié là-dedans ce pellicule : « Chaque joueur est conscient de la fin d’un cycle en Coupe de France. Ils auront à cœur de se relancer par l’intermédiaire du championnat. Les cadres doivent nous apporter énormément dans les matchs qui arrivent. Ils doivent assumer leur statut, ce sont les fers de lance de l’équipe », prévient Le Marrec.

Une prise à Tours quant à compenser là-dedans la association serait une excellente noumène quant à sous-estimer la peine parisienne. La cycle de Montpellier n’est pas parfaite, il y a aussi un armes à exposer moquer.

Comments are closed.