Volley-ball : un challenge raté et des Béziers Angels désormais au périphérie du abysse

Froidement battues à Mulhouse (3-0), mardi brunante, les Béziers Angels n’ont mieux le dextre à l’étourderie.

En une semaine d’intérim, les Béziers Angels ont montré paire visages diligent divergents. Le préexistant, affriolant et guerrier, à l’vieillerie d’une commencement comparaison qui aurait fortement diligent pu dégringoler de à elles côté (3-2). Puis le accolé, cette fois-ci bigrement moins rayonnant et équivalent d’une gluante ruine, mardi brunante, lorsque de la assistant férule des quarts de dénouement de Ligue AF en macrocosme mulhousienne (3-0).

Trop de manques

Une taxe plein commodément ratée, au espèce à laquelle les joueuses de Fabien Simondet n’ont oncques su localiser les solutions avec déranger une doté du VMA olympienne et somme toute passionnément occasionnellement inquiétée. « Je ressens beaucoup de déception, c’est difficile de comprendre ce qu’il s’est passé. On aurait dit que l’on jouait une rencontre classique de championnat, sans prendre en compte tous les enjeux de ce rendez-vous. Ce n’est pas normal de jouer à ce niveau-là, surtout quand on voit le premier match de la semaine dernière, où nous avions montré des choses très intéressantes, regrette le président Bernard Fages, dont les mots ont résonné dans le vestiaire à l’issue de ce non-match. Je suis allé parler aux joueuses, je leur ai dit ce que l’on pensait. En espérant ne pas retrouver ce visage vendredi soir. Je veux voir une équipe et des filles combattre pour gagner. Je sais que nous sommes au niveau et que nous avons les qualités pour faire quelque chose, à condition de mettre les ingrédients nécessaires. C’est interdit de jouer comme nous avons joué mardi soir. »

Victoire irrésistible

Des mots forts et qui en disent délié sur les sentiments qui ont coriace les rangs biterrois ces dernières heures. Désormais dos au mur derrière cette assistant ruine, les Béziers Angels devront impérieusement l’charger prématurément à elles découvert, vendredi brunante (20 h), avec une inconnue comparaison possiblement déjà caractéristique. Il n’y a désormais mieux de dextre à l’étourderie.

En cas de protection vendredi brunante, les Béziers Angels recevront Mulhouse, dimanche incessamment (17 h), avec le challenge 4 de la assemblage.

ud83dude43 DÉFAITE ud83dude43

Béziers s’incline à Mulhouse lorsque du challenge 2 des quarts de dénouement des playoffs sur le classement de 3-0 !

Mobilisation avant-première ce vendredi 5 avril à 20h avec le challenge 3 au Palais des Sports de Béziers ud83dudd25. pic.twitter.com/SomDwLy6Zu

— Béziers Angels (@BeziersAngels) April 2, 2024

Les favoris respectent à elles classe

S’il résidu mieux une intérêt aux équipes battues avec vivoter pendant le cassure et délicat à blaguer du butin en fin époque, la hilaire a avec le éventualité été respectée derrière les paire premières manches des quarts de dénouement de Ligue AF. Les quatre rudimentaires du taxinomie (Nantes, Levallois Paris Saint-Cloud, Mulhouse et Vandoeuvre-Nancy) ont en rendement entamé un préexistant visqueux possibilité en remportant à eux paire premières confrontations. Un découpage qui va pousser les Béziers Angels, Terville-Florange, le Cannet et Marcq-en-Baroeul à acheter impérieusement le inconnue rebut de la assemblage, ce vendredi brunante (20 h). Mais cette fois-ci comme le appui de à elles découvert.

Comments are closed.