Des milliers d’Arméniens manifestent alors la abandon de quatre bourgades à l’Azerbaïdjan

Menés par l’métropolite Bagrat Galstanian, des milliers d’Arméniens ont manifesté dimanche à Erevan, alors que l’Arménie a épuisé, vendredi, à l’Azerbaïdjan quatre bourgades frontaliers. Les manifestants demandent la abandon de à eux Premier émissaire, Nikol Pachinian.

Publié le : Modifié le :

3 mn

Publicité

La recrutement ne faiblit pas en Arménie alors la abandon de bourgades frontaliers à l’Azerbaïdjan. Des milliers de personnalités se sont rassemblées sur la agora de la État, à Erevan, dimanche 26 mai, verso commander la abandon du Premier émissaire Nikol Pachinian.

Un devenir de trouble a émergé le salaire moderne dans lequel ce nation du Caucase alors que le pouvoir a approuvé de accorder à Bakou des territoires qu’il contrôlait depuis les années 1990.

Vendredi, dans lequel le adéquat d’une date clé abords la progressivité des procès-verbaux imprégné les un duo de nation rivaux, qui se sont opposés dans lequel divergentes guerres, Erevan a épuisé à Bakou quatre bourgades frontaliers.

Dimanche, les manifestations incarnaient complot par le charismatique métropolite Bagrat Galstanian, un dirigeant clérical de la land de Tavouch, où les bourgades ont été restitués à l’Azerbaïdjan.

Des manifestants brandissant des drapeaux arméniens à Erevan, dimanche 26 mai 2024.
Des manifestants brandissant des drapeaux arméniens à Erevan, dimanche 26 mai 2024. © Karen Minasyan, AFP

“Notre peuple veut changer la réalité amère qui nous a été imposée”, a clamé Bagrat Galstanian auparavant la blessé, ajoutant que la fixage de la lisière corruptible puis l’Azerbaïdjan “ne doit se faire qu’après la signature d’un traité de paix” puis Bakou.

“Nous demandons la démission immédiate de Nikol (Pachinian)”, a clair à l’AFP l’un des manifestants, Artour Sargsian, 67 ans, qui a dit bien participé à un duo de guerres quelque l’Azerbaïdjan.

L’archevêque Galstanian influence à muter Premier émissaire

Le généralité conclu revêt une confiance militaire verso l’Arménie, nation enclavé, car il domination des tronçons d’une arrivée essentielle abords la Géorgie.

Les habitants arméniens des hameaux voisines affirment que cette relation les court du annexe du nation et accusent le Premier émissaire Nikol Pachinian de accorder des territoires rien néant arracher mutuellement. De son côté, Nikol Pachinian assure que cette homologation vise à terrer la silence puis Bakou.

À annihiler pour“L’Azerbaïdjan prépare une attaque contre l’Arménie”, conformément le Premier émissaire arménien

Dans une démonstration télévisée vendredi déclin, le Premier émissaire a évident que la persévérance des différends frontaliers puis l’Azerbaïdjan “est la seule garantie de l’existence même de la république arménienne dans sa frontière internationalement reconnue et légitime”.

L’archevêque Bagrat Galstanian excavation à envoler une méthode de découronnement quelque Nikol Pachinian. Il a affirmé dimanche qu’il renoncerait à sa occupation cléricale verso se attirer au fort de Premier émissaire, et a prescrit à des élections parlementaires anticipées.

“Mon service spirituel est au-dessus de tous les postes possibles, mais je suis prêt à le sacrifier au nom du changement dans ce pays”, a-t-il lancé à la blessé qui l’acclamait. Il a en conséquence prescrit les manifestants à se router abords la demeure de Nikol Pachinian.

Avec AFP

Comments are closed.