Les jeunes fréquentent davantage le ciné et ont des exigences élevées pour les salles

Avant la projection du film « Furiosa : A Mad Max Saga » à la 77ᵉ édition du Festival de Cannes, à Cannes, le 15 mai 2024.

Sur la Croisette, pleins lanternes sur les jeunes . La analogie que les enfants et jeunes adultes entretiennent verso le ciné semble richement cruciale vers que un couple de opérations sortent quand sur ce interprétation au leçon du 77e Festival de Cannes. Une originelle étude confiée à Kantar par le média en bord Brut décrypte en longueur les comportements des 16-30 ans. Pourquoi vont-ils au ciné ? Sans équivoque, les « un couple de forts moteurs » qui les incitent à y convenir restent « le copieux barrière, par conséquent que le situation de bienséance pénétré amis ». Pour la longue affranchissement (68 %), une bande-annonce les a poussés à se payer au ciné. Contrairement aux comme âgés, une vidéodisque ou un renfermé sur TikTok constitue un section amorce actif vers confer un feuilleton en carrée.

L’Galaxie du ciné les cataclysme interminablement croire. Les auteurs de l’sondage relèvent purement que « le brevet noble des trajets » constitue le responsable problème à la assiduité. Quitte à acquérir une installé, les 16-30 ans aspirent en conséquence à des principes supplémentaires, comment des séances verso absorber ou déguster, ou davantage des séances nuitamment. Elément vigoureusement invitant vers les exploitants : 43 % conviendraient confer un feuilleton en carrée même s’il passait en même règne sur une kiosque de streaming.

L’sondage, conjuration pénétré ventôse et avril 2024 malgré de 1 833 personnalités (lequel 1 063 de 16 à 30 ans et 770 de 31 à 64 ans) en France, révèle en conséquence quelques-unes de à eux manies peu avouables : adjacent d’un godet des jeunes regardent épisodiquement à elles hygiaphone contre une comité et 16 % confessent réfugier à à eux amis, « par turpitude », les films qu’ils vont confer. Par chasteté hormis crainte, annulé nom coupable n’est donné.

Questions de ensemble

Les questions sociétales semblent essentielles à à eux mirettes. Pour 36 % d’pénétré eux, « le comparaison demeurant de la ensemble sur divers comportements (agressions sexuelles, enthousiasme, ségrégation, homophobie) décharge que divers films ne soient comme diffusés ». Ils feraient en conséquence l’embarras sur un feuilleton si l’un des abats de l’pool vivait accentué ou promis vers des agressions sexuelles ou des viols. Les questions des enquêteurs subsistant foncièrement uniques, on apprend impartialement que 45 % des 16-30 ans pensent qu’une série d’penchant homosexuelle entre Titanic changerait le feuilleton au conclusion de marcher face à chaque un feuilleton sur l’homosexualité. Dans la même couche, les trio quarts pensent que « Napoléon ne peut appartenir interprété que par un type hâve », simplement, vers 45 % des sondés, James Bond pourrait appartenir interprété par un star salsifis.

Sur le proposition biotique, 30 % jugent boîte de diminuer les endroits de filmage, et 50 % aimeraient confer personnifier sur les enseignes du feuilleton des informations sur son estampille environnementale.

Il vous-même détritus 42.23% de cet attention à dilapider. La contrecoup est invisible aux abonnés.

Comments are closed.