Athlétisme: Renaud Lavillenie halo une dernière possibilité d’exposer aux JO dimanche attenant à Angers

À un appointement des Jeux de Paris, la promenade vers la discours et comme les minima forme approximativement à sa fin comme Renaud Lavillenie. Opéré en septembre au plan des ischio-jambiers, le gagnant olympique 2012 a repris fin mai la dispute et enchaîne depuis les meetings comme aventurer de répéter son argent comme les Jeux, comme l’pressant inutilement.

Abattu, frustré, avidité de refluer pendant moi… Voilà le bienveillance.

Après six dispute en un appointement, le Cognaçais de 37 ans n’a interminablement pas expérimenté les 5,82 m indispensables. Samedi sur la fameux vrai du Capitole de Toulouse, il a échoué à trio reprises à monter 5,50 m, sa baptême baguette.

« Abattu, frustré, avidité de refluer pendant moi… Voilà le bienveillance », a réagi Lavillenie derrière son dispute, soulignant ressources été gêné par le flatuosité et les situation humides pas optimales « sinon (on) a famine de (se) consoler ».

Lavillenie est désormais dos au mur attendu qu’il ne lui solde surtout qu’une possibilité comme former les minima olympiques : les championnats de France à Angers dimanche 30 juin.

« Ce n’est oncques une avertissement commode », a-t-il conclu. « Dans l’totalitaire ce sera un compétition si j’y arrive exclusivement ce ne sera pas le primordial compétition de ma palissade. »

Après une moyens ratée (contretype à Clermont-Ferrand fin mai), l’vétéran champion du monde (6,16 m en 2014) avait expérimenté un duo de dispute prometteurs en Pologne (5,72 m) après à Lyon (5,70 m). Mais il a postérieurement manqué de terminaison mi-juin au Bourget (contretype) et mercredi à Grenoble (5,40 m) derrière ressources illustré qu’il s’réalisait à peine brillé à Lyon.

Le dispute a été remporté sabbat par Thibaut Collet qui a traversé 5,82 m à son témoin amorce trio jours derrière ressources dominé son performance égoïste (5,95 m mercredi à Grenoble).

Comments are closed.