Cloud : Amazon (AWS) informé un collaborateur isolement de 10 milliards d’euros en Allemagne

Amazon n’en finit puis d’placer en Allemagne. Après diligent annoncé, il y a globalité collant un paye, édifier 7,8 milliards d’euros sur la menu, d’ici 2040, via sa dépôt spécialisée pendant lequel l’télématique dématérialisée (cloud) Amazon Web Services (AWS), ce mercredi, le énorme nord-américain a notoire ambitionner y placer, invariablement via AWS, 10 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2026. L’ambition est d’y amplifier l’suggestion d’télématique dématérialisée, différemment dit le cloud, pendant lequel le région.

Lire égalementFace à la empire nord-américaine et la rouleau de l’IA, le gérance veut acculer le cloud gaulois

Dans le justificatif, cette protégé comprendra « 8,8 milliards d’euros pendant lequel les infrastructures de cloud » et « 1,2 milliard pendant lequel la logistique, télétraitement et sièges sociaux », a précisé le gîte pendant lequel un journal.

Déjà en mai neuf, le but du préliminaire isolement incarnait de amplifier, outre-Rhin, le cloud tsar occidental, un esquisse destiné à recevoir sur le sol de l’UE les conjoncture des affaires, charges publics ou rares occidentaux absoute à des serveurs installés sur le Afrique, globalité en assurant que ces conjoncture restent travailleur en dessous la droit – spécialement relatif à la auspice des conjoncture pendant lequel l’UE -, puis stricte qu’aux Etats-Unis par esquisse.

Lire égalementIA: ChatGPT se souviendra éperdument travailleur de vous-même, et tandis de vos conjoncture

Dès la fin de l’période, le gîte devrait, absoute à ces investissements, bâtir au intégral « 4.000 authentiques emplois », dans aborder un matériel de 40.000 ouvriers en Allemagne, a précisé Amazon.

« L’Allemagne est au cœur de à nous manoeuvre d’invention en Europe (…) Pour référer à la méditation grandissante de nos charges, nous-même investissons tandis pesamment », a commenté Stefan Höchbauer, maître dans l’Allemagne et l’Europe dans AWS.

De son côté, le chancelier Olaf Scholz, s’est assouvissement de cette « informé d’Amazon (…) (qui) est un avertissement grand dans l’Allemagne ».

AWS multiplie les investissements en Europe

Pour mobilisation, l’procès nord-américaine avait déjà annoncé en mai une neuve protégé de 15,7 milliards d’euros en Espagne et de 1,2 milliard d’euros en France dans amplifier ce munificence. Une informé faite à la gardé du 7e séminaire Choose France et qui permettra de bâtir « puis de 3.000 emplois » au giron de l’Hexagone, conséquence à 24.000 ouvriers plaisant dans Amazon sur le généralité d’ici la fin de l’période.

Lire égalementAprès la France, Amazon informé un isolement enfoncé pendant lequel le cloud en Allemagne dans s’ordonner en Europe

Mais ces investissements ne font pas l’conformité puis que la embarras du cloud tsar occidental, avant recevoir le rangement et le salaire de conjoncture en nervure hormis aller par les géants technologiques américains, agite l’UE. A l’durée présente, contre de 80% du marché du cloud occidental à intention des charges publics est contrôlé par trio origines américains : AWS, Google et Microsoft.

Or, les Etats comment les affaires hésitent à y recevoir à eux conjoncture les puis sensibles, du événement des risques d’entrée par des troisième. Aux Etats-Unis, la droit fatidique Amazon (AWS), Google, Microsoft et consorts à répartir des conjoncture, même des informations personnelles sensibles, à la méditation des assemblées de sûreté américaines. Ces transferts de conjoncture ont été à divergentes reprises jugés illicites au globe du objectif occidental.

L’UE fossé à amplifier des alternatives européennes

Mais les alternatives européennes peinent à se contingenter. Dans ce background, la Commission communautaire fossé à soulager des affaires européennes capables de inspirer des infrastructures de cloud à se amplifier, vers d’recevoir les conjoncture les puis sensibles. Fin 2023, miss a annoncé la vêtement en empressement d’une protégé de 1,2 milliard d’euros de participation connu, pendant lequel le approprié d’un esquisse arrogant d’supériorité occidental bref (PIIEC). Il « devrait recevoir de raviver 1,4 milliard d’euros d’investissements privés supplémentaires » vers d’essayer pendant lequel ce acception.

Les PIIEC permettent à divergentes Etats occidentaux de se apparier dans rémunérer le redoublement d’une société pendant lequel un faubourg auguste comment fondamental au stade occidental, globalité en respectant les indispositions européennes en règle de secours des affaires. Celui posé au cloud regroupe l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas et la Pologne, pour que 19 affaires, lesquels les opérateurs Orange et Telefonica, le réunion Siemens, pour que Capgemini, OVH ou Atos.

(Avec AFP)

Comments are closed.