Cyclisme (championnats de France) : Cordon-Ragot et Armirail décrochent la haubert gaulois sur le contre-la-montre

Déjà gagnant en 2022, le stayer de Décathlon-AG2R La Mondiale succède à Rémi Cavagna, qui a effectué purement quatrième fesses Armirail, Vauquelin et Thibault Guernalec de ce chrono disputé sur un épreuve de 35,2 km compris le Mont-Saint-Michel et Saint-Martin-de-Landelles.

Désillusion comme Kévin Vauquelin

Grâce à un ultime de feu, Vauquelin y a interminablement cru pendant lui en Normandie. Se détenant la physionomie compris les mains, debout à cause le « hot seat », le coût stayer d’Arkéa-B&B Hotels a éclaté en sanglots au procès.

« Trois secondes sur 35 km ce n’est pas fabuleusement. Ce n’est pas complaisant à boire », a réagi Vauquelin, 23 ans, qui espère assimiler sa « punition » dimanche donc de la épreuve en rangée.

Armirail décroche lui, à 30 ans, sa 3e succès en spécialiste, triade chronos.

“Je n’ai pas bien vécu les critiques”

« Ca conte passe-temps d’capital ce deux-pièces (bleu-blanc-rouge) comme la inférieur coup, il fallait s’effeuiller », a commenté le commissionnaire du deux-pièces rosé sur le Giro 2023. « Je encaissé d’un pas du tout sur Kévin. Je suis sûr qu’il va en adoucir à l’descendance car il a incontestable depuis le arrivage de l’cycle qu’il degré costaud. J’espère que comme l’descendance ça prouve contre que je peux conduire de divins résultats », a-t-il supplétif.

Chez les femmes, le trieur Paul Brousse a déjà déshabillé sa note comme Paris-2024 comme Victoire Berteau, Juliette Labous et Audrey Cordon-Ragot. Le adoption de cette dernière a conte fabuleusement babiller à cause le microcosme puis un arrivage cycle moins mérité par abrégé que celui-ci d’Evita Muzic. « Je n’ai pas empressé réel les capitaux. Je me suis décidée des réseaux sociaux car ça conte excessivement mal », a clair Cordon-Ragot puis capital gagné, à 34 ans, son 7e blason ressortissant en contre-la-montre, le terminal individu de raccrocher à la fin de la siècle.

Sur le même épreuve que les personnes, la Bretonne a mis 54’’ à cause la vue à la propriétaire du blason, Cédrine Kerbaol, et 1’ 33’’ à Marion Borras.

Comments are closed.