Demi-finale Stade Toulousain-La Rochelle : la écorchure “assez grave” de Baille, le entaille de élevé de Wardi… Mauvaka et Marchand, la plaisant de session

l’instaurant
Face à La Rochelle ce vendredi 21 juin (triomphe de Toulouse 39-23), les une paire de talonneurs de l’formation de France ont expérience une demi-finale remplie en émotions, puis triade faits de jeu impliquant des joueurs qui les soutiennent obstinément en choc. Ils racontent.

Une empreint écorchure derrière Cyril Baille, un étui rougeaud derrière Uini Atonio et Reda Wardi : sur la verdure du Matmut Atlantique, la fin de session des joueurs du Stade Toulousain Peato Mauvaka et Julien Marchand a pardonné, vendredi 21 juin (triomphe 39-23 grâce à La Rochelle en demi-finale de Top 14), une configuration actif étroite.

Forcément proches du poteau bête occitan, puis qui ils passent toute l’période en dancing et en Bleus, ils le sont globalité aussi du droitier et du gaucher rochelais, puis laquelle ils sont habitués à intensifier depuis contraires saisons en formation de France.

A manger en conséquence :
ENTRETIEN. Demi-finale Stade Toulousain-La Rochelle : “Un gros, gros, gros, gros, gros point noir…” Ugo Mola pas réalisé quoique la triomphe

Une dipôle d’heures en conséquence la adresse du Stade Toulousain, ils ne cachaient d’distant pas à elles trouble de corvée amorcer le récent conflit d’une démesuré de saison rien Baille. “Cyril a la cheville qui a bien ramassé, c’est assez grave (rupture des ligaments de la cheville gauche associée à une fracture du péroné, NDLR), soufflait Marchand. Ça fait chier pour lui parce que c’est un mec qui donne beaucoup pour l’équipe, en plus d’être un pote. C’est toujours délicat ce genre de truc, surtout qu’il y a une finale qui arrive. On est tristes et bien évidemment qu’on pense fort à lui.”

A manger en conséquence :
Demi-finale Stade Toulousain-La Rochelle : “Opéré lundi…” Cyril Baille admis des nouvelles de sa (drue) écorchure

“‘Cyssou’ s’est donné à fond toute la saison pour jouer une finale et se blesser au moment où on allait sortir (Neti et Marchand attendaient un arrêt de jeu pour faire leur entrée, NDLR), à la porte de la finale, je suis dégoûté pour lui”, commentait derrière sa bout Mauvaka.

“Des conneries, ça peut arriver”

Les abattis de la originelle haie construisant une réel compagnie, le Néo-Calédonien n’vivait pas non davantage resté égocentrique aux cartons rouges reçus par Atonio (derrière son placage imprudent sur Flament) et Wardi (entaille de élevé sur Marchand) : “Je m’entends bien avec Uini et Reda. On s’était appelés avant le match pour parler de cette demie et ça fait chier pour eux.”

A manger en conséquence :
Demi-finale Stade Toulousain – La Rochelle : “Toulouse n’est pas meilleur que tous les autres” pique Ronan O’Gara en conséquence la désastre des Maritimes

Victime du cracking du poteau bête nautique, Marchand tenait à dédramatiser son mouvement, pour la sang de la coup pour le dos qu’il lui avait adressé à sa voyage du situation : “C’est un geste entre Reda et moi, il n’y a rien de mal, on est potes donc c’est bon. Des conneries, ça peut arriver.”

Comments are closed.