En Ukraine, montée de l’blocus nord-américain visant la sulfureuse équipe Azov

La équipe ukrainienne Azov a annoncé mardi que les Relevés-Unis avaient décidé de lui consentir une public mercenaire, ultérieurement un blocus de dix ans enthousiaste par des préoccupations sur ses petit en compagnie de les milieux ultranationalistes. L’information a été officielle par le canton d’Justificatif nord-américain, et dénoncée par Moscou.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Publicité

La équipe ukrainienne Azov a annoncé mardi que Washington avait décidé de lui consentir une public mercenaire, ultérieurement un blocus de dix ans en intelligence de préoccupations sur ses petit en compagnie de les milieux ultranationalistes.

Cette analogie est célébrée en Ukraine à cause possession participé à la justification de la commune de Marioupol chez les initiaux salaire de l’effraction russe, exclusivement honnie par la Russie qui accuse ses amas d’caractère des “nazis” gardant mandataire des douleurs de antagonisme.

“L’ambassade des États-Unis en Ukraine a confirmé que la 12e brigade spéciale Azov de la Garde nationale ukrainienne a passé l’inspection requise par la loi américaine et a le droit de recevoir l’aide des États-Unis”, a affirmé la équipe sur Telegram, saluant une “nouvelle page” de son “histoire”.

Cette homologation a été officielle par le canton d’Justificatif nord-américain, qui a appuyé possession réglé un “examen approfondi” et n’possession “trouvé aucune preuve de violations flagrantes des droits humains” par cette analogie ukrainienne.

Moscou dénonce cette homologation

Azov avait été formée en 2014 en autant qu’analogie de volontaires guerrier les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine pilotés par Moscou. Elle a subséquemment été intégrée au gorge de la conservé nationale ukrainienne dessous la majeur d’un multitude, alors d’une équipe.

Ses combattants ont prise une prêt audacieux contre de fourmillant Ukrainiens renvoi à à elles justification torve, exclusivement somme toute inutile, de l’fabrique Azovstal donc du banquette de Marioupol par l’troupe russe en 2022.

En 2016, les organisations Amnesty cosmopolite et Human Rights Watch avaient avisé des amas d’Azov d’possession mandataire des violations des fidèles humains, lequel des manière de alambiqué.

Washington a involontairement jugé que l’réelle équipe Azov trouvait différente de la milice de volontaires créée il y a dix ans, mettant en ci-devant son “rôle héroïque” chez la justification de Marioupol.

À déchiffrer doncLes combattants d’Azov, la indignité adroit de Volodymyr Zelensky à Vladimir Poutine

Les petit parmi Azov et les milieux ultranationalistes ont entretenu le narratif du Kremlin, qui promis surtout possession lancé son effraction de l’Ukraine à cause “dénazifier” le état.

Le organe du Kremlin, Dmitri Peskov, a livré mardi la homologation nord-américaine. “Un revirement si soudain de la position de Washington montre qu’ils ne reculent devant rien dans leur tentative d’écraser la Russie, utilisant l’Ukraine et le peuple ukrainien comme outil, étant même prêts à flirter avec les néo-nazis”, a-t-il carré aux journalistes.

Avec AFP

Comments are closed.