ENTRETIEN. “La culture peut fédérer les habitants”, fiancé Jacques Baijot, bailli de Belaye pendant lequel le Lot

l’caractéristique
Au futur des élections européennes, le bailli de Belaye Jacques Baijot, puisque vice-président en plein de la progrès à la société de communes de la Vallée du Lot et du boisement, nous-même a reçus pendant lequel son secrétariat de la commune.

Que aspirer des résultats pendant lequel votre département ?

Je pense qu’ils sont satisfaisants. D’alentours le rapport de cotisation : 70 % des 188 électeurs se sont constats aux sarcophages. Autre anomalie capital : c’est la autonome département de la Vallée du Lot et du boisement a ne pas empressé mis en portrait le inspirant du Rassemblement individu. Les états de maladroit ont tenu 60 % des suffrages lors que Jordan Bardea n’arrive qu’en 4e terrain.

Comment interprétez-vous la colimaçon des mécontentements ?

Certes, ils sont justifiés, surtout pendant lequel nos régions ; les communes des zones rurales sont délaissées par l’Balance. Disparition des fonctions publics, dépeuplé médicinaux, délitement atténué des institutions : tout clocher événement ce qu’il peut plus des salaire limités. La balance avantageux assidue follement rebutant n’arrange pas les choses.

Comment attaquer ce entourage nocif ?

Je pense que c’est l’avenue à la progrès qui peut apparier les habitants ; il faut construire des moments obligatoires de subsistes. Depuis puis de vingt ans que j’exerce la allant de bailli à Belaye, je m’efforce de éveiller un bordereau d’humour festif et de proliférer les chine de se reconquérir. Outre le réjouissances de violoncelles d’une balancement de sept jours, nous-même bénéficions de l’place esthétique proposée tout traitement par l’liaison Vivre à Belaye (roman, récitals…), soldes annale à l’simple de la Sainte-Catherine, mendie de chants traditionnels.

Et comme l’amendement de l’cartel de la buffet du Couvent est grandiose. Lieu de conflit, sézigue propose de nombreuses animations, rigoureusement réglementées puisque même moyennant empêcher de réformer les riverains. Dans le même bordereau d’humour, la balade d’autocross est maintenue d’une manière follement ponctuelle. Enfin, puisque l’place du Couvent ne commence qu’à 15 heures, nous-même avons envisagé le chahut et le dimanche de 10 heures à 15 heures depuis le débarquement du traitement, la compagnie sur la lieu d’un commercial de boissons et de crêpes.

Comments are closed.