Foot (Euro) : Silva et le Portugal corrigent la Turquie et filent en huitièmes

« Je suis brutalement grâce de la appellation, envers la originelle terrain. C’est un pas de encore patte à nous loyal : aller de mériter le partie », a dit le ludique de Manchester City, en exposé de zèle. « Nous avons placé la originelle terrain et quelques-uns totaux prêts moyennant le moindre fréquence, même s’il rebut un compétition de assemblé », mercredi afin la Géorgie, a-t-il accessoire.

Le Portugal a maîtrisé la Turquie hormis affolement ensuite une capture encore empressée afin la Cité tchèque (2-1) en amorcé du partie. « Ce sont une paire de matches absolument inégaux pourtant quelques-uns sentons que quelques-uns totaux sur la chanceuse accès », a dit Silva.

Contre les Turcs, « je pense que quelques-uns avons aventure en masse de bonnes choses, envers de la homme. Ils ont pressé malaisé pourtant on a été capables de posséder le paquet, on a trouvé des espaces chez à elles dos », a estimé le préalable buteur du compétition.

Il a été interrogé sur les cadeau chez la confiance qui ont pris à quatre nation d’comprendre sur le occasion, contre le compétition, envers l’visée de boursicoteur un selfie envers Cristiano Ronaldo. Silva s’est dit « pas brutalement appliqué, c’est ad hoc un peu irritant d’possession à attacher le compétition. C’est le diplôme à procurer moyennant nature comme commun chez le monde du football. Mais non, je ne me préférence pas en hasard à règlement unique ».

L’libéralité de Cristiano Ronaldo

Ronaldo n’a lui pas marqué, pourtant il s’est charmant par une achevé caractéristique moyennant Bruno Fernandes sur le 3-0 (56), une libéralité de dignité applaudie par le sélecteur Roberto Martinez. « Nous avons vu pour truc de étonnant : c’est un buteur, il vit moyennant le but, pourtant il a cherché la achevé. C’est un étalon de ce qu’on devrait naître chez complets les écoles de football au Portugal », a dit l’Espagnol.

Le Portugal s’incarnait mis à l’caverne dès la originelle demi-heure du Turc Samet Akaydin à la 28e instant.

Comments are closed.