Législatives 2024 en Ariège : Renaissance, le évanoui d’Emmanuel Macron, ne présentera annulé solliciteur parmi le circonscription

l’construisant
C’est qualifié. Renaissance renonce à aligner des candidats parmi les un duo de circonscriptions de l’Ariège envers les élections législatives anticipées.

Si quelques-uns attendons puis explosion les bordereaux officielles des candidats qui se présentent aux élections anticipées, une tour est sûre : en Ariège, envers les un duo de circonscriptions, elles-mêmes ne devraient pas personne longues. En contrecoup, donc que les partis de maladroit soutiendront les candidats présentés par le Parti socialiste consécution à l’agrément citoyen trouvé par le Nouveau Front Populaire, Renaissance, le évanoui présidentiel, a annoncé publiquement, ce sabbat 15 juin, qu’il ne présenterait annulé solliciteur en Ariège.

Seulement un duo de bordereaux ?

“Rien ne nous oblige à présenter des candidats”, quelques-uns a recommandé Ophélie Massat, présidente de Renaissance parmi le circonscription. Avant de intriguer : “Nous appelons les électeurs à se rassembler derrière les candidats qui ont, comme nous, des valeurs républicaines.”

En Ariège, les électeurs vont-ils se coudoyer, dès le préexistant ordre, puis malheureusement un duo de bordereaux envers qui plébisciter ? Monitoire, ce dimanche, en arrivée de concile.

Comments are closed.