Législatives 2024 en Tarn-et-Garonne : le porté sur les investitures à moins de 48 heures de la fin du arsenal des candidatures

l’organisant
Le arsenal des candidatures revers les élections législatives anticipées 2024 est aéré jusqu’à dimanche 16 juin à 18 heures. Tour d’champ des candidats déjà déclarés parmi les couple circonscriptions du Tarn-et-Garonne.

Dans la début village du Tarn-et-Garonne, triade relevés sont d’ores et déjà officialisées, vendredi 14 juin 2024, revers les élections législatives 2024. En rudimentaire angle, la députée sortante socialiste Valérie Rabault. L’première début vice-présidente de l’Assemblée nationale portera les gonfanon de la bâbord revers ces législatives où sézigue briguera une quatrième perfection consécutive postérieurement 2012, 2017 et 2022. Comme il y a couple ans, sézigue embarque Morgan Tellier identique remplaçant.

A dévorer de la sorte :
Législatives 2024 en Tarn-et-Garonne : “Le RN et LFI sont des dangers pour la démocratie”, assume Stéphane Gonzalez, chef du PRG

Elle fera faciès à icelle qu’sézigue avait pistage en 2012, Brigitte Barèges. La prévôt de Montauban et présidente du Grand Montauban briguera le édifice Bourbon en présentant en autorisation plus la suite Ciotti qui a souhaité un autorisation de métier plus le Rassemblement territorial. Enfin, revers Renaissance, Catherine Simonin a été investie, identique en 2022, revers concrétiser les gonfanon du coalition macroniste.

Michel Weill remplaçant d’Anne Ius

Dans la aide village, quatre relevés devraient s’escrimer les 30 juin et 7 juillet prochains. Anne Ius, inspiratrice départementale du préfecture de Beaumont-de-Lomagne, palissade les espoirs du Parti intégral de bâbord (PRG). Elle ambiance identique remplaçant le chef du pourparlers départemental de Tarn-et-Garonne Michel Weill.

Le duo fera faciès à la députée sortante du RN Marine Hamelet qui a identique remplaçant le prévôt de Moissac Romain Lopez.
À l’extrême-gauche, remplaçant nos informations, l’espiègle Claudie Chrétien, qui a posé ses valises à Cazes-Mondenard hier en étymologie de Paris, aurait été investie.

Enfin, la plupart présidentielle soutient le adversaire Horizons Jules Duffaut. Cet agrégatif en honnête est issue de Moissac. Il est chef de l’jonction locale du Téléthon.

Comments are closed.