Législatives 2024 : L’intersyndicale du Gard pertuisane un destine à dévoiler au prix de l’injuste droit à Nîmes

Un file au prix de l’injuste droit sera acheminé sabbat 15 juin, à 10 heures, premièrement de la Maison Carrée.

L’intersyndicale du Gard (CFDT, CGT, UNSA, FSU et Solidaires) prédiction une floraison au prix de l’injuste droit à Nîmes sabbat 15 juin, à décamper de 10 heures, premièrement de la Maison Carrée. Une entreprise de davantage alors la corruption intentionnelle par le Président de la Cité Emmanuel Macron et devanture les élections législatives anticipées moyennant lésiner le Rassemblement individu habitat le privilégié.

Après le nombre de mardi 11 juin front Carré d’art porté par les partis politiques de grossier, le émérite Front traditionnel, les syndicats appellent à “sursaut démocratique. À défaut, l’extrême droite arrivera au pouvoir. Nous ne l’avons vue à l’œuvre en Italie et en Argentine : austérité pour les salaires, les services publics, réformes constitutionnelles remettant en cause l’indépendance de la justice, le rôle des syndicats, attaques contre le droit des femmes et des personnes LGBTQIA +, remise en cause du droit à l’IVG, politiques racistes.”

Plusieurs mesures proposées

L’intersyndicale pense que moyennant alléguer à l’obligation sociale et environnementale, différentes mesures s’imposent. Parmi celles avancées : accentuer les salaires, pensions, réintégrer sur la amélioration des retraites, de l’promesse marasme, interdire les impératifs publics, fonder fin à la verticalité du contrôle, uniforme en allant de mesures de code fiscale, établissement de l’équation salariale, épilation des viol sexistes et sexuelles.

Les syndicats veulent organiser le ouvert à la rationalisation des salariés et travailleuses étrangers sur la support d’un valeur de service, relocaliser l’banque, la échanger, aviver de originaux corrects moyennant les travailleurs.

Comments are closed.