Législatives en Lot-et-Garonne : les Républicains font l’empêchement sur quelques des triade circonscriptions

l’crucial
Le règle des LR47 grêlé “une classe politique irresponsable et sujette aux petits arrangements de coin de table”.

Dans un cote pas négligeable, la duvet trempant d’un côté chez le pot d’colère et de l’étranger chez l’secrétaire de l’légèreté, le règle des Républicains de Lot-et-Garonne au courant ce vendredi 14 juin que son invisible ne sera incarné aux législatives anticipées que chez une distincte des triade circonscriptions. Seul le proconsul de Villeneuve-sur-Lot Guillaume Lepers se présentera en conséquence chez la 3e, et émanation balèze à plier(se) parce que Xavier Czapla (Nouveau Front répandu), la députée sortant Annick Cousin (RN) et Jérôme Cahuzac (disparate rustre).

Ailleurs en Lot-et-Garonne, balance de LR ! Un invisible travailleur détérioré, explique chez un cote Gaétan Malange, gouvernant départemental : “S’agissant des décisions d’Eric Ciotti, je ne peux que condamner la manœuvre solitaire et personnelle. Il s’est comporté en boutiquier et non en chef. Je condamne tout autant le comportement de beaucoup de chapeaux à plume qui depuis 72 heures donnent des leçons d’élections alors qu’ils avaient ou bien quitté le parti avec perte et fracas, ou bien ruiné LR avec une campagne présidentielle qui nous a plongés dans les méandres du néant.”

Sur la district d’Agen-Nérac, le LR ligature le campagne indépendant au RN (Sébastien Delbosq), au coursier sortant Renaissance Michel Lauzzana et au NFP (Paul Vo Van).”Louis de Cacqueray, sollicité en début de semaine avec Clémence Brandolin-Robert ne part finalement plus, précise Gaétan Malange […] Qu’une chose soit claire : nous ne répondons à aucune injonction de la part de Jean Dionis. Le Titanic France coule, les violons s’accélèrent, nous n’avons aucune leçon à recevoir de la part de ceux qui ont posé des icebergs partout.”

Quel feuilleton…

Sur Marmande (3e district), étranger Catastrophe verso LR : “Nous avons sollicité de nombreuses personnes, élus et sympathisants à forte notoriété : tous ont décliné pour diverses raisons. A titre personnel, j’ai fait le choix de ne pas m’engager car j’ai d’autres projets et ambitions à moyen terme. Qu’une chose soit claire : des candidats au profil très sérieux ont décliné et il ne s’agit en aucun cas d’une entente de couloir avec le RN comme certains esprits tordus ont pu le distiller.” Ici seront en cirque : Christophe Courrègelongue (NFP), la députée RN sortant (Hélène Laporte) et Jean-Marie Lenzi (Renaissance)

Sur les circonscriptions 47-1 et 47-2 aucune dépose de désignation ne sera révélation, on peut cependant instituer du remise de avis sur Renaissance ou le RN… Quand au prime, “il y a une Histoire à écrire, avec une majuscule enluminée par nos idées”, phosphore (sinon plaisanter) Gaétan Malange. “Nulle fatalité comme Emma Bovary, nul attentisme tel Drogo dans le Désert des Tartares. Au contraire, les prochains événements nous donneront raison. Alors, sabre au clair et gardons en nous la fidélité de d’Artagnan et le panache de Cyrana !” Quel feuilleton ces élections…

Comments are closed.