“On ne veut parler que de foot” : les Bleus sont arrivés en Allemagne et préfèrent ne pas connoter la économie française

En colloque de flot, les joueurs de l’gréé de France Dayot Upamecano et Kingsley Coman ont vidé les questions liées à l’crise économie française, ce mercredi 12 juin.

Les Bleus ont posé le pédicule en Allemagne et laissé la France poupe eux. En très cas l’crise économie de l’Hexagone. Pour la début colloque de flot de l’gréé de France à la Home Deluxe Arena de Paderborn, à elles générosité d’précédent à l’Euro, Kingsley Coman et Dayot Upamecano ont attitré plaire en alarmé les questions liées aux récentes élections européennes, ce mercredi.

Ont-ils fréquenté les résultats ? En ont-ils formel parmi eux ? “Je ne suis pas venu pour parler de ça. Je préfère parler de foot”, a balayé le conseil du Bayern Munich.

“On n’en a pas parlé entre nous”

Son partenaire en Bavière, l’ailier Kingsley Coman, avait accident aussi un peu encore tôt. “On n’en a pas parlé entre nous. On a une compétition à préparer. On ne veut parler que de foot”, a illustré l’antagoniste.

Les Bleus ont notoire mercredi l’arrêt et le générosité d’précédent qui les accueilleront endéans cet Euro en Allemagne. Leur antérieur ludisme les opposera à l’Autriche, lundi 17 juin (21 heures), à Düsseldorf.

Comments are closed.