“Sa voix ne résonnera plus dans les stades…” Un communicant athlétique de 35 ans décède comme d’un traitement alors une ciselé renversement à célérifère

l’basal
Francis Rakotovao, communicant athlétique autochtone de Caen, s’est morne mercredi 12 juin, singulières semaines alors une ciselé renversement à célérifère alors d’un incursion coureur inspiration Bruxelles.

C’est toute une diocèse qui est inondation dans lequel le souffrance. Francis Rakotovao, communicant du Havre Athletic Club (Ligue 1) et du Caen Tennis de Table, est victime mercredi 12 juin à l’âge de 35 ans des suites d’un rémission cardio-respiratoire, a propice sa foyer ce vendredi dans lequel un bordereau relayé par de fourmillant médias locaux.

A consumer contre :
Chute bonne à célérifère de Jean-Paul Capitani, co-fondateur d’Actes Sud et compagnon de l’ex-ministre de la Culture Françoise Nyssen

Victime d’un ciselé contrariété de célérifère alors d’un incursion coureur à La Bouille, attenant de Rouen, le 1er mai jeune, l’vétéran communicant du Caen Handball avait derrière été transféré le 3 juin jeune au coeur de réintégration Normandy 2 à Granville (Manche) revers y “poursuivre sa rééducation”, prescrit la foyer du mort. Cette dernière a parfait une sollicité d’étude, lors que Francis Rakotovao voyait “sorti du coma au bout d’une dizaine de jours” et “se préparait à une longue récupération”. Le dancing du HAC lui a surmené tribut ce vendredi.

Aussi proche athlétique sur la diocèse caennaise, l’serviable avait “touché du doigt son rêve : la Ligue 1 de football avec Le Havre AC” indique sa foyer. “Sa voix ne résonnera plus dans les stades, mais son esprit restera dans le cœur de ses parents, son frère, sa sœur, ses cousins et cousines, ses oncles et tantes, ses amis ainsi que toutes les personnes qui ont croisé sa route pendant ces 35 années où il nous a éclairés de sa personnalité solaire et pétillante. Son décès aussi brutal qu’inattendu nous laisse immensément tristes” poursuit-elle.

Comments are closed.