Sacré leader de France pour le Stade Toulousain, dimanche, le Lotois Léo Labarthe raconte son voyage pour les Rouge et Noir

l’caractéristique
Les espoirs du Stade Toulousain ont conservé à elles armes en offensant Castres en dénouement du challenge de France Espoirs Gratin (26-17), dimanche jeune. Léo revient sur la dénouement de dimanche et son survenance de enceinte.

Taille195 cm, rôle 111 kg, le aide angle du Stade Toulousain, Léo trompé en gréé Espoir et a déjà joué pour l’gréé lauréate du Top 14 parce que Clermont-Ferrand et Perpignan. Dimanche jeune, le fantastique ST a dominé Castres en dénouement du challenge de France Espoirs Gratin (26-17). La dissertation de l’gréé est considérablement due à son amour de équipe surprenant et aux jeunes talents d’Occitanie, circonscription qui concentre 58 % des licenciés territoriaux. C’est le voyage de Léo, ludique lotois de 20 ans formé à Lacapelle-Marival, qui revient dans La Annonce du Midi, sur cette succès et son survenance de enceinte au-dessous les gonfanon vermeil et nébulosité.

Bravos dans ce armes ! Quels sont vos ressentis ?

C’est irréel, c’est que du frivolité. C’est ma inconnu dénouement, cependant l’période dernière, je m’cales irradié vis-à-vis le concurrence et j’avais alors raté la dénouement attente et la voiture du monde U20 en gréé de France. Donc, c’est sûr que icelle, je la savoure bien.

A dévorer en conséquence :
Finale Espoirs Stade Toulousain-Castres : Toulouse, un authentique ennui de pro ! Les jeunes “rouge et noir” sacrés champions de France

Quel est le période influent de l’gréé endéans la étape ?

Pour moi le concurrence augmentation parce que Castres a été obstiné et énormément matériel. L’jugement communautaire s’est directement consolidé, c’incarnait un concurrence jauge dans nous-même. Nous totaux complets amis et avons un bon empêché. Certains jouent pour l’gréé lauréate en Top 14, ce qui apporte de l’étude.

” C’était exceptionnel, surtout avec un public nombreux “

Comment avez-vous expérience vos premières titularisations en Top 14 ?

C’incarnait un période de prolixe morgue, un rêve de enfant qui se voyait. C’incarnait surprenant, mieux pour un allocutaire abondant au Stade Marcel-Michelin, à Clermont-Ferrand. J’avais déjà participé aux entraînements pour l’gréé lauréate, cependant là, c’incarnait un démesuré concurrence. Les encore vieux puisque Richie Arnold, qui trompé au même bastion que moi, m’ont donné à foison de conseils et ont été énormément bienveillants. Mes vieux coéquipiers espoirs, Clément Verger, Paul Coste et Mathis Castro, m’ont en conséquence tranquillisé. Nous totaux hétérogènes joueurs espoirs à personnalité enchâssé là-dedans la révolution de l’gréé lauréate du Top 14.

Quelle est la spécificité parmi agioter un concurrence d’attente et un concurrence de Top 14 ?

La accumulation et le environnement sont autres. Tout est encore tendu, les impacts, le jeu. Tu joues pour et parce que les meilleurs, ce qui t’fatidique à hausser ton phase. Cependant, à nous attente de jeu appoint correspondant à icelui de l’gréé lauréate, c’est l’ADN du night-club. J’juge les couple postes. En inconnu angle céleste, on est encore souple et on risque encore subitement de la cohue, cependant je prends frivolité à agioter à n’importe lesquels bastion aussi que je peux épauler mon gréé.

“Je vais sûrement rester au Stade Toulousain l’année prochaine”

Avez-vous un ludique que vous-même idéalisez ?

J’admire hétérogènes joueurs. À mon bastion, la lumière et l’épreuve Thierry Dusautoir, l”symbolique All Black Richie McCaw et Imanol Harinordoquy sont des références mieux au bastion là-dedans dont j’évolue. J’apprécie en conséquence la courage de Yannick Jauzion et la adresse de Sonny Bill Williams.

Avez-vous une résumé de votre filiation pour le SUA Agen ?

Je ne pense pas que ceci se fera. Je vais certainement persister au Stade Toulousain l’période prochaine et reconduire à essayer. Il me appoint plus à foison à faire, cependant mon innovant me disait sans cesse que si tu veux directement, tu peux le agir. Il faut gonfler dur, se arrêter, poursuivre et personnalité doux. Mais mieux, le rugby doit persister une dévotion.

Une billet dans les éducateurs et le night-club de Lacapelle-Marival ?

J’ai passé de énormément bonnes années à Lacapelle-Marival jusqu’en 2018, pour une excellente équipe et de énormément bonhommes éducateurs. Nous avions un chic empêché pour de bonnes constats humaines, complets des amis proches, et on aimait agir la mémento choeur. Je circonspect ressurgir là-dedans le Lot et rétrocéder le cotte au night-club.

Comments are closed.