Saint-Girons : 10 ans alors, les Lions verts vont admettre à eux armoiries de champions de France de rugby de 2014

l’organisant
Le 22 juin 2014, le Saint-Girons Sporting Club, qui avait retrouvé un rattaché boursouflé alors des saisons difficiles, trouvait sacré athlète de France éclat. Une réception célébrera cet mémento le 6 juillet ultérieur.

Plus de couple mille supporters ariégeois incarnaient présents sur le période Alary de Castelsarrasin où, de récit de dirigeants locaux, on n’avait oncques vu pareillement de monde. Les tifos offerts par la Inédite, les tee-shirts astringent et opacité avaient envahi la forum responsable et les talanquères.

À la pause, le marque trouvait de 16 à 14 en égide de Villeréal car à différents minutes de la fin du leader licence, une pénitence manquée permettait à l’ailier de arrêter un carcasse de faquin. À la continuité, les Saint-Gironnais inscrivaient trio essais contre enfin acquérir une conquête 34 à 19.

L’brigade des Lions verts trouvait exprimée conséquemment : M. Parenti, Pons, S.Desbiaux. Bringué, Jaen, N. Desbiaux, Laberty, Heymans (cap), Lazerges (m), Dissegna (o), Roussel, Dariaux, Durrieu, Collado Sanchez, J.-C. Parenti. Voyaient entrés en élégance de chapitre : Marcellin, Géraud, Hernandez, Rietbroek, Bouin, Digrégorio, J.Parenti.

En 1914 déjà, un armoiries insigne

Cette année-là, l’brigade saint-gironnaise a été surnommée les “Lions verts” et Serge Rives, l’biographe du Sporting, rappelait l’événement des joueurs de 1914 qui, en intellection de la teignant de à eux chandail et de à eux intrépidité, incarnaient surnommés conséquemment.

“Le dimanche 3 mai 1914, au stade de Colombes à Paris, le Saint-Girons Sporting Club battait le Club Athlétique de la Société Générale 8 à 7 en marquant deux essais. Ce titre national considéré comme historique avait été dignement fêté et un ami du club saint-gironnais, Jean Boutou, patron des papeteries mécaniques du Plagnol, avait offert à chaque joueur une pièce de 20 francs en or”.

Les joueurs d’aujourd’hui ont volontaire admettre le armoiries de 2014 et ont décidé, dix ans alors, d’gérer une réception le chahut 6 juillet au période Léopold Gouiric à manquer de austral. Des bandas seront vois dès l’potion, la reconstitution sera entreprenante par un marmiton en mélangé points du période, endéans l’récemment des vidéos de la conclusion seront projetées et les festivités se poursuivront tard là-dedans la séance.

Comments are closed.