Affaire Jegou-Auradou : parabole de la martyr, profit médico-légal, vidéos… ce qui accable les joueurs et ce qui attache polir le flottement

l’établissant
Les rugbymen hexagonal Oscar Jegou et Hugo Auradou devaient appartenir transférés ce mercredi à Mendoza pile objecter d’accusations de blessures sexuelles portées par une puritanisme personne. Malgré le histoire qu’ils clament à eux fraîcheur, s’ils sont inculpés, ils risquent jusqu’à 20 ans de détention.

Hugo Auradou, 20 ans, et Oscar Jegou, 21 ans vont-ils appartenir inculpés ? Et si oui, sur la charpente de laquelle éléments ? Les couple joueurs du XV de France accomplissaient en préservation à vue à Buenos Aires et devraient appartenir transférés ce mercredi 10 juillet à Mendoza, carrefour de l’détériore sexuelle présumée d’une puritanisme personne qui accuse les couple joueurs du XV de France. Le deuxième-ligne de Pau et le troisième-ligne de La Rochelle seront entendus prématurément une valable vêtement en consultation.

“Les lésions sont compatibles avec le récit de la victime”

Selon la zèle locale, l’détériore présumée a eu carrefour chez les heures continuateur la heurt des Bleus quelque l’Argentine, chez la crépuscule de chahut 6 au dimanche 7 juillet, au Diplomatic Hotel de Mendoza, où logeaient joueurs et gypse. Des ondes policières anonymes ont franc que les joueurs avaient rencontré la martyr présumée chez un bar sans arrêt du amusement.

Après nombreux verres, la puritanisme personne aurait été assujettissement de vertiges et emmené à l’arrêt, carrefour de l’détériore qu’lui-même a postérieurement décrite. La martyr présumée aurait quitté les parages d’miss, prématurément de conserver reproche contre des autorités judiciaires.

A tourmenter de ce fait :
DIRECT. Affaire Jegou-Auradou : cellules exiguës, cohabitation, oubli de dîner… les couple joueurs se plaignent de à elles occurrence de réclusion

Selon le média cristallin Clarin, les policiers n’ont pas pu vider la farce où l’comble luxurieux aurait eu carrefour, car, à à eux montée, six heures s’accomplissaient écoulées depuis les faits présumés. La farce avait été nettoyée et les draps apportés à la lavoir. Si ces constatations matérielles n’ont pu appartenir effectuées, “la déposition de la victime présumée était assez longue, complète, détaillée et correspondait, pour l’heure, aux conclusions médico-légales”, a précisé Daniela Chaler, la procureure avant-première de Mendoza en ajoutant : “Les lésions sont compatibles avec le récit de la victime, mais pas nécessairement exclusivement issues d’une agression sexuelle”.

Traces d’égratignures et brutalités génitales

Toujours suivant Clarin, les examens médico-légaux auraient admis de remarquer des traces d’égratignures et de brutalités génitales. “Il existe de nombreuses preuves génétiques“, a franc l’avocate de la martyr, Natacha Romano, chez des discours relayés par le média bâtiment MDZ. Selon lui-même, la martyr aurait été abusée physiquement néanmoins de ce fait “étranglée et frappée” chez une “situation sauvage avec beaucoup de violence”, suivant une commencement citée par le média. La martyr est “physiquement dévastée”, invariablement son avocate citée par le acte bâtiment El Sol.

A tourmenter de ce fait :
Affaire Jegou-Auradou : “Physiquement dévastée”, “blessure au visage, à la tête…” Le affirmation épouvantable de l’avocate de la plaignante

Dans les colonnes du Mendoza Post, Natacha Romano, a donné alors de précisions sur les blessures qu’auraient enduré sa cliente. “Le principal coup visible est un coup de poing reçu à l’un de ses yeux, et plusieurs coups à la tête, selon les premiers scanners qui ont déjà été effectués sur les côtes et qui font l’objet d’une analyse pour voir s’il y a des séquelles de fractures”, confie-t-elle. L’avocate assure que sa cliente a été interdite de abandonner la alcôve par les couple joueurs. Elle aurait été enfermée comme quatre heures.

Les couple joueurs nient la intrusion

Dans un avertissement, la Ligue française de rugby a affirmé que les couple joueurs avaient “confirmé avoir eu dans la nuit une relation sexuelle avec la jeune femme mais […] fermement nié toute forme de violence“. Le gouvernant de la FFR Florian Grill et son vice-président Jean-Marc Lhermet se sont entretenus “durant une demi-heure” en compagnie de les couple joueurs ce mardi, suivant Midi Olympique. “Et ils ont une version bien différente de celle de la jeune fille”, a gazette Florian Grill. Les bandes de vidéo-surveillance de l’arrêt sont en catégorie d’expertise, d’ensuite nos confrères qui tiendraient de contraires ondes qu’elles-mêmes montreraient Hugo Auradou comprenant chez l’élévation en compagnie de une puritanisme femme, continu un peu alors tard d’Oscar Jegou.

A tourmenter de ce fait :
RECIT. Affaire Jegou-Auradou : 24 heures au-dessous haute condensation chez les coulisses des Bleus

Alors qu’Oscar Jegou et Hugo Auradou devraient appartenir transférés à Mendoza pile une valable plainte ce mercredi, le intermédiaire du menuiserie de la conurbation a franc qu’ils pourraient risquer jusqu’à 20 ans de détention. Une consultation pile blessures sexuelles a été loyale. En honnête cristallin, ceci peut préciser des faits exercice de l’détériore sexuelle jusqu’au coups aggravé.

“Je crois en eux, je leur fais confiance”

Lors de l’écoute à Mendoza, “nous présenterons des preuves en faveur des joueurs, des preuves que nous avons, concrètes, et la justice de Mendoza décidera alors de libérer ou non les joueurs”, a expédient un des avocats des joueurs, Rafael Cuneo Libarona. Selon CNN International, le pourparlers cristallin a dit opportunément de ses clients : “Ils sont inquiets mais ont la conscience tranquille. Je crois en eux. Je leur fais confiance”. “Ils sont très inquiets et effrayés”, a-t-il reconfirmé chez une dialogue au Parisien. Selon lui, les couple joueurs sont chez l’ignorance figure aux faits qui à eux sont reprochés et affectés par le histoire d’appartenir incarcérés surtout chez un état lesquels ils ne parlent pas la verbe.

Comments are closed.