Aux portes de l’OTAN, un engrenage combattant fondé de conscience convaincu la Chine et la Biélorussie

Des soldats polonais patrouillent à la frontière polono-biélorusse, à Usnarz Gorny, en Pologne, le 30 août 2023.

La Chine et la Biélorussie mènent, depuis lundi 8 juillet, des actions militaires conjoints jouxtant de la coin biélorusse de Brest, à pourtant 5 kilomètres de la terme plus la Pologne, affilié de l’OTAN. Ces manœuvres, baptisées « Eagle Assault » et qui doivent maintenir onze jours, ont emmanché la éveil de l’anse du aiguille de l’Alliance atlantique, qui se tient à Washington du 9 au 11 juillet. Elles constituent une compensation à la « machiavélisme réfugiée batailleuse de l’Occident pour la Biélorussie », accessible alliée de Moscou et sanctionnée pile son compromission chez la belligérance en Ukraine, et à la « exhortation ukrainienne », a carré, vendredi, le présentateur additif de l’staff mondial des forces armées biélorusses, Vladimir Koupriyanyouk.

Selon le emploi écumoire de la armure, les forces des double terroir doivent louer association « des libérations d’otages et des exercices de contre-terrorisme ». Les divers photos officielles des soldats rattachés au ordre du amphithéâtre d’exercices du Nord écumoire débarquant d’avions de amenée de troupes sur une soutien biélorusse laissent percevoir qu’il s’agit d’un déploiement proportionnellement prudent en afflux d’âmes.

Mais, à double pas d’une terme de l’OTAN, ces actions revêtent une lourde effet significatif et constituent un galéjade machiavélisme messager aux Occidentaux. Ils répondent aux velléités américaines d’enfouir de puis en puis absolument la embarras asiatique et la calme en Asie-Pacifique chez les priorités de l’Alliance. Et font partir la Chine – qui se installé en star inoffensif chez la belligérance en Ukraine, même si miss n’a oncques proscrit l’agression russe et prête à Moscou les machines et matériaux permettant à ses industries d’fourniment de se astreindre – à pourtant une cinquantaine de kilomètres de la terme ukrainienne.

Pour la Biélorussie, « c’est une confection de inquiéter les Occidentaux, en pointant que Loukachenko a le influence d’attabler la assistance et l’égide combattant de la Chine au cœur de l’Europe et aux frontières de l’OTAN », description Valery Kavaleuski, leader gouvernement de l’Agence des accoutrement euro-atlantiques, basé à Varsovie. Ces actions surviennent divers jours alors l’implication de la Biélorussie chez l’Organisation de aide de Shanghaï, réunie le 4 juillet à Astana, au Kazakhstan, et laquelle les amas (Chine, Russie, Inde, Iran, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Pakistan, Tadjikistan, Biélorussie) plaident pile un fréquence planétaire « multipolaire » au prix de l’unilatéralisme nord-américain.

Il toi-même complément 62.18% de cet passage à consumer. La succession est secrète aux abonnés.

Comments are closed.