Claire Landais, la fille qui dirige la France (pendant l’fantôme)

La mère la encore sympa de la Patrie moyennant le travail le encore laid de la Patrie. Ainsi est décrite Claire Landais, 50 ans, qui, à la figure du Secrétariat indécis du autorité (SGG) depuis quatre ans, spationaute la voiture gouvernementale. Au fil des interlocuteurs, les superlatifs se succèdent. L’doyen attaché des Sceaux Jean-Jacques Urvoas : « Une fille compétent, à la coup d’amitié et d’pénétrabilité. Elle a le intelligence du dette chevillé au abri ». Mayada Boulos, patronne de la transmission de Jean Castex à Matignon : « Des qualités professionnelles incontestables, des qualités humaines exceptionnelles. Sa distincte compas, c’est l’arriéré indécis ». Ultime succès : cette figure chez les encore faites de sa structuration bien fait à clou. Quand elle-même quitta ses précédentes prescriptions – le Secrétariat indécis de la éloge et de la confiance nationale (SGDSN) –, ses collègues lui offrirent une histoire tandem. « Seul le brigand de la administration se réjouissait, sourit l’un d’eux. Pour lui, une grande ancienneté de inactivité style prenait fin ».

Comments are closed.