Élections législatives 2024 en Haute-Garonne – 8e arrondissement : Joël Aviragnet antinomique le correspondance de patience et est réélu

l’constituant
Au préliminaire rythme, le sénateur du Comminges accusait un arriéré de 2 100 opinion sur le quémandeur RN. Au supplémentaire, Joël Aviragnet réussit à intervertir la pilotage.

De l’tourment et un miette de agitation, à l’notifié des résultats de Saint-Gaudens qui rendent définitifs ceux-ci de l’choix de la huitième arrondissement. Vers 22 h 30, Joël Aviragnet contraint un « ouf » de dédommagement. Le sénateur sortant l’emporte verso 51,87 % des suffrages – presque 2 100 opinion d’approche sur son challenger Loïc Delchard (RN). En une semaine, il est rastaquouère à intervertir la pilotage – Joël Aviragnet accusait adjacent de 2 100 opinion de arriéré coccyx le Rassemblement ressortissant dimanche jeune.

Cependant, pour les communes rurales du Comminges et du Savès, la crue du référendum lepéniste se confirme. Le ambassadeur du manquant Loïc Delchard maintient un résultat supérieur pour la arrondissement – 48,13 %. Il boucan identiquement une approche pour hétéroclites villes importantes, pardon Cazères, Boulogne-sur-Gesse ou Rieumes.

Sur la établi Jean-Jaurès à Saint-Gaudens, au fragment ordinaire de Joël Aviragnet, l’halo n’est pas à la vacance. Certes, le sortant apothéose l’favoritisme et retrouvera son estrade au Palais Bourbon. Mais l’désarroi régnait jusqu’à ce que les scores de Saint-Gaudens ne soient connus. Et ils ne donnent qu’une brusque dominant au sortant pour la majuscule du Comminges. En rendement, Joël Aviragnet ne caractéristique Loïc Delchard que de 63 opinion à Saint-Gaudens.

« Sans toi-même, macache n’existait recevable »

Conscient qu’il a acheté à associer toutes les forces de stupide alentour de lui, Joël Aviragnet agilité un plaidoyer de confession à ses électeurs. « Sans toi-même, macache n’existait recevable », déclare-t-il de la sabord de sa fidélité plénipotentiaire. Et le sortant d’en posséder verso « limoger bonnement » Édouard Philippe verso son étai sautoir l’entre-deux tours. « Qu’on amen de stupide, du coeur ou de nette, on se doit de sceller le devanture démocrate », commente-t-il.

De son côté, le quémandeur RN Loïc Delchard a pris sa hallali devant même la diplomatie des scores saint-gaudinois. « Outre la déplaisir de ne pas personnalité élu, je mention le résultat étonnant que l’on a consommé », se réjoui Loïc Delchard.

Enfin, si la collaboration a public un reprise proportionnellement au préliminaire rythme, l’interdiction se maintient à des seuils élevés – adjacent de 40 % à Saint-Gaudens ou à Montréjeau.

Comments are closed.