Euro 2024 : à la soirée de la demi-finale, en suivi d’Arconada à Benzema, accroissement sur les alors grands France-Espagne de l’roman

Avant la demi-finale de l’Euro-2024, 37e France-Espagne depuis 102 ans, les Bleus ont ordinairement gagné en grands tournois, de la conclusion de 1984 où Michel Platini a piégé Luis Arconada à icelle de la Ligue des nations 2021 revers Karim Benzema.

1922, la admonestation espagnole

Bien davantage délibérée, l’Espagne corrige la France (4-0) lorsque de à eux toute inauguration comparaison. Les Ibères sont organisés, les Bleus ont voyagé en cantine nuitamment ensuite en fourgon envers abonder au Bouscat, à cause la bordure de Bordeaux. En pellicule, triade de à elles meilleurs joueurs, laquelle le amour Pierre Chayriguès, sont suspendus envers à eux différé d’consacrer cette présélection à cause ces occasion.

1929 8-1, la novillada

L’Espagne torée la France (8-1) à Saragosse, où les Bleus ont passé triade heures aux célèbres corridas de la sélectionné aragonaise auparavant le compétition, dessous un tournesol de fusible. Gaspar Rubio astrologue un quadruplé envers la quatrième naufrage français en tellement de matches, complets amicaux à l’période.

1955, Kopa éblouit le Bernabeu

C’est un des matches références de Raymond Kopa. Pour sa 18e présélection, il chiquenaude à cause l’bulbe de ses évolutions auditoire du Santiago-Bernabeu envers un compétition affectueux gagné (2-1) où il astrologue un but et une assemblage de passes géniales. L’organisateur Albert Batteux a trouvé le directeur de son ramassis de France qui finira étranger du Mondial-1958.

1984, Platini malice Arconada

Le originaire France-Espagne (2-0) joué en prolixe dispute est ainsi celui-ci disputé à la alors haute arête, une conclusion d’Euro. Il sourit à Michel Platini, artisan de son neuvième but du assaut en bernant le irréparable Luis Arconada, qui alluvion mourir son chiquenaude loyal dessous son entrailles. Bruno Bellone ajoutera un inférieur but en fin de lutte, d’un embrouillé paquet piqué.

1991, le renversé de Papin

“Platoche” est devenu sélecteur, et ses Bleus réussissent une cassante assemblage de huit victoires en tellement de divertissements qualificatifs envers l’Euro-1992, revers particulièrement la splendide cycle retournée de Jean-Pierre Papin pour la Roja (3-1) au Parc des Princes.

2000, Zidane et Djorkaeff battent Raul

Sur la boulevard du doublé Mondial-1998/Euro-2000, les Bleus dominent l’Espagne (2-1) en quarts de conclusion revers un éblouissant chiquenaude loyal franc de Zinédine Zidane et un but de Youri Djorkaeff. À la dernière imminent, Raul tire dessus le penalty de l’aplanissement.

2006, pas de oisif envers Zizou

Les médias espagnols présentent ce 8e de conclusion du Mondial-2006 chez le pot de oisif de Zidane. Mais les Bleus vont culbuter les moqueurs (3-1) revers une précipitation cassante de Franck Ribéry, son originaire but en Bleu, une portrait de Patrick Vieira et un final agrafe… de ZZ.

2012 les Bleus n’existent pas

La personnelle coup où l’Espagne a renversé la France à cause une prolixe dispute remonte à l’Euro-2012, un compétition à acception spéciale, privilège alors que ne l’indique le résultat (2-0). Un doublé de Xabi Alonso élimine les Bleus de Laurent Blanc en peloton de conclusion.

La Roja est au entretien, sézig va subjuguer un étranger cartouche de kyrielle ultérieurement l’Euro-2008 et le Mondial-2010. La France remonte prou ultérieurement possession touché le arrière-plan lorsque de la arène des joueurs à Knysna quelques ans alors tôt.

2021, le chiquenaude de Trafalgar de Mbappé

Les Bleus ont remporté le nouveau bagarre convaincu les quelques équipes, en conclusion de la Ligue des nations 2021 (2-1). Deux minutes ultérieurement l’aération du résultat de Mikel Oyarzabal, Karim Benzema répond d’une tape enroulée inévitable. Puis Kylian Mbappé identifié le but du cartouche, revers une géré alambiquée du hors-jeu qui a moulu fous de zèle les Espagnols.

Comments are closed.