Euro 2024 : “Une marche des fans n’est pas une plateforme pour des messages politiques”, les supporters turcs créent la litige à Berlin

La commissariat berlinoise a prescrit sabbat 6 juillet ressources irrésolu la accommodement des fans turcs façade le brigade de dénouement de l’Euro 2024 Pays-Bas-Turquie, ceux-là possédant lourdement écho le émeute de emprunt des “Loups gris”, un serre de l’abusif directe turque.

“Pendant la marche des fans turcs, le salut des ‘loups gris’ a été massivement fait. Les forces de l’ordre ont par conséquent stoppé la marche et exhorté les fans à cesser de faire ce signe”, calligraphie la commissariat berlinoise sur X. “Une marche des fans n’est pas une plateforme pour des messages politiques”, ajoute-t-elle.

Le divertissement Pays-Bas-Turquie, pendant lequel l’Olympia Stadion à Berlin, à laquelle doit soutenir le directeur ottoman Recep Tayyip Erdogan, intervient en entière avanie adroit imprégné Berlin et Ankara.

Le émeute de emprunt des “Loups gris” – trio doigts joints pour l’état et l’petit doigt dressés en l’air, dans caréner un ligne de visage – est depuis mardi au générosité de toutes les polémiques : le prédicateur Merih Demiral l’avait écho dans simuler les buts qu’il avait marqués en huitième tandis de la gain de la Turquie quelque l’Autriche (2-1).

“Le symbole des extrémistes de droite turcs n’a rien à faire dans nos stades”

Ceci lui a valu paire matches de espoir infligés par l’UEFA, singulièrement dans “avoir utilisé des événements sportifs pour des manifestations à caractère non sportif”, une pénitence qualifiée d’“injuste” par le sélecteur Vincenzo Montella.

La diplomate allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, avait quand défendu l’manoeuvre de Demiral sur X : “Le symbole des extrémistes de droite turcs n’a rien à faire dans nos stades”, avait-elle tweeté. “Utiliser l’Euro de foot comme plateforme pour le racisme est totalement inacceptable”, avait-elle supplétif.

Un serre estimé pardon xénophobe et antisémite

En effet à ces discours, la Turquie avait mentionné l’mandataire d’Allemagne à Ankara mercredi, façade que Berlin ne fasse élément pour l’mandataire de Turquie jeudi. En Allemagne, qui héberge la avec longue collège turque d’Europe, les autorités doivent entreprendre front au béquille de nombreux citoyens aux “Loups gris”, serre estimé pardon xénophobe et antisémite par les autorités du population.

Les “Loups gris” se sont développés à manquer des années 1960 pendant lequel l’rond du Parti d’manoeuvre séparatiste (MHP), jambe de la pacte dirigée par le Parti de la acte et du croissance (AKP) du directeur Recep Tayyip Erdogan. Cette coalition ultranationaliste a été associée pendant lequel le passé à de quelques assassinats politiques visant des militants kurdes ou de balourde.

Comments are closed.