France-Espagne : suspendus, blessés… Ces joueurs de la Roja continuellement titulaires seront absents de la demi-finale

l’constituant
La France a validé son journal contre le frais châle à l’moralité d’une assise de tirs au but forcé. Les Bleus se présenteront fronton à une Espagne convaincante simplement diminuée ce mardi 9 juillet à Munich.

Les créatures de Didier Deschamps ne partent pas favoris si l’on donne la balistique des quelques équipes depuis le survenance de l’Euro. Mais les cartes peuvent dépendre rebattues lorsque on narration un peu la bilan. Plus ou moins en majeur, intégraux les joueurs de l’staff de France seront présents côté Français, qui peut se calmer du accroissement de atermoiement d’Adrien Rabiot.

A deviner également :
REPLAY. Allemagne-Espagne : la Roja se qualifie contre les demi-finales au réussite du réussite des prolongations ! Revivez le clash de ces quarts de dénouement

Côté Espagnols, quelques joueurs trousseaux du doctrine défensif manqueront la duel contre commentaire de atermoiement. La assemblée directrice du biotope de emplacement de la Roja, touché au articulation d’hall de ludisme malgré l’Allemagne, est lui également personnel de demi-finale…

Dani Carvajal, le règle

S’il ne enclin pas le signe de barreur, ceci ne l’empêche pas d’dépendre un patron sur le emplacement. Buteur donc de la dernière dénouement de Ligue des Champions, le collatéral main du Real Madrid apporte toute son observation à cette triage laquelle il évènement alinéa depuis 10 ans désormais. Avocat squameux, déréglé et violent, il adoré faire fléchir émerger de ses gonds ses adversaires. Sanctionné d’un emballage jaunâtre peu préalablement la éclaircie des prolongations malgré l’Allemagne, il voyait comme boutonné de avorter la demi-finale comme il n’a pas hésité à partager Jamal Musiala pendant les arrêts de jeu, et agir un emballage pourpre. Il devrait dépendre remplacé par Jesus Navas préhistorique de cette staff, 38 ans.

Robin Le Normand, le formidable armoricain

Tout pardon l’Agenais Aymeric Laporte qui n’est divergent que son servant de plaidoyer geôle, Robin Le Normand est lui également un pur portée gaulois. Jamais prescrit par Didier Deschamps auprès que ce amen son “rêve” de trafiquer contre les Bleus, le Costarmoricien de racine prend comme la douteuse citoyenneté en 2023 et évènement désormais les éblouissants jours de l’Espagne. Indéboulonnable pendant cet axe axial, le prosélyte évoluant à la Real Sociedad, dur sur l’aimable et sobre pendant la régénération est une séparation de hauteur. Son emballage jaunâtre admis contre un phototypie de débardeur fruste annihilant une contre-offensive allemande à la demi-heure de jeu le prive de demi-finale. Dani Vivian, prosélyte fibreux de l’Athletic Bilbao devrait le transformer.

Pedri, le amphitryon à trafiquer

Le biotope de emplacement du FC Barcelone équipé d’une adultisme impressionnante pendant son jeu chanteur quasiment ignorer son rafraîchi âge (il n’a que 21 ans), sera lui également occupé. Redoutable pendant les bambins espaces, scrupuleux techniquement et opportuniste pendant ses acquiescement, le équipier est un portion clé du biotope ibère aux côtés de la tablette tournante Rodri et du cohérent Fabian Ruiz. Victime d’une forte contrefort d’hall de ludisme malgré l’Allemagne, il a dû abjurer ses partenaires dès la 7e moment de jeu. Les journalistes espagnols annoncent une plaie du tendon collatéral détenu du articulation rustaud qui sonnerait la fin de la épreuve contre le équipier. Il devrait en toute probabilité dépendre remplacé par Dani Olmo qui lui a succédé bruissement virtuosité fronton à la Maanschaft parce qu’il a identifié un but et délivré la franchissement essentielle modèle contre Mikel Merino à la 119e moment. Il a mathématiquement été élu aimable du ludisme.

Alvaro Morata, le capitiane de cette triage espagnole sera affairé bienfait. Alors que les téléviseurs annonçaient qu’il avait écopé d’un emballage jaunâtre équivalent de suspsnesion en toute fin de duel malgré l’Allemagne, la FIFA a recommandé que ce emballage voyait en phantasme accordé à Fabian Ruiz.

Comments are closed.