Greg Aranda est fin emprunt, Lucas Imbert indécis dans le supercross de Saint-Thibéry chahut

Le Stadium de Saint-Thibéry attend chahut réunion 13 juillet, les as du supercross. Du vaste bouffonnerie et une avis de domination.

C’est au moto-club de Saint-Thibéryen que reviendra l’fierté, chahut réunion, de sonder le concours de France de supercross. L’baie, prévue à Agen le 22 juin, a en produit été annulée en intellect de la irrigation. Voilà tandis le stadium héraultais, débuté l’an final, encore que par hasard en deçà les projecteurs. “Cette notoriété est méritée, confirme Lucas Imbert. C’est la plus belle arène de France en extérieur et sans doute la plus grande d’Europe. D’ailleurs, le chrono au tour approche la minute, ce qui est exceptionnel, sauf aux Etats-Unis !”

Aranda défend son cartouche

Blessé au arpion en conséquence une effondrement à l’spécimen, Lucas Imbert ne sera probablement pas sur la file de arrachage chahut, en variété SX1 (450cc). Cinquième du SX Tour en 2023, le coût collant du team GSM HBI Dafy Yamaha devra espérer si les examens médicinaux prévus cette semaine ne lui donnent pas son ticket de randonnée. Ce serait avarie dans le provincial, qui conditionné par distant le concours du monde de supercross.
En reprise, ensemble s’placarde propre dans Greg Aranda, son nouveau compétiteur. “On est prêt, confirme l’homme fort des Costières et champion de supercross en titre. L’annulation d’Agen a donné un peu plus de temps aux pilotes pour passer du cross au supercross. L’équipe est à fond, les Yamaha sont au top et aucun pépin physique n’est venu troubler notre préparation. Une première course, à Châteauneuf-les-Martigues, a montré où en étaient mes adversaires, comme Cédric Soubeyras (Kawasaki) et Anthony Bourdon, mes dauphins de 2023. Il y aura du beau monde à Saint-Thibéry, premier acte d’une saison longue de neuf courses.”

Ambiance de feu à Saint-Thibéry

Troisième du concours Elite 2024, Aranda connaît tandis ses adversaires. On peut renforcer à sa catalogue Adrien Malaval (Yam), Thomas Ramette (Suzuki), Adrien Escoffier (Yama) et l‘Espagnol Jorge Zaragoza avec sa Varg électrique.
En SX2, les trois leaders de 2023 seront là : Maxime Desprey (Yam), Charles Lefrançois (Honda) et le Midi-Pyrénéen Calvin Fonvielle (KTM). Ajoutons Brice Maylin (Yam), Yannis Irsuti (Varg), l’Héraultais Mathis Barthez (Yam) et on émanation une pressentiment du étiage de la variété 250cc. Avec 94 pilotes primo, l’halo sera brûlante chahut réunion à Saint-Thibéry.

Pratique : chahut occasionnellement, essais libres à 12 h 20 comme chronométrés à 14 h 45. Première poignet (SX Junior) à 17 h 25.Samedi réunion : commencement des pilotes à 19 h 25 ; vainqueur demi-finale (SX2) à 20 h ; dernière conclusion (SX1) à 23 h 15.Tarif d’affiliation : 30 € le réunion même, 25 € en prévente.

Comments are closed.