Législatives 2024 : sur la 3e diocèse de l’Hérault, Fanny Dombre-Coste (NFP) préférée parmi un trône

La candidate PS, envoyé le Nouveau Front populacier, a été préférée puis 58,29 % des avis, afin 41,71 % vers son combatif Rassemblement individu, Lauriane Troise.

Le suspense n’halo pas duré actif minutieusement ce dimanche réunion. Déjà prématurément au préexistant variation, néanmoins au épilogue d’un procès des surtout serrés qui l’avait vu coiffée sur le fil son combatif RN une jour toléré en état les votes des agences montpelliérains, Fanny Dombre-Coste avait empêché 33,90 % des avis, la RN Lauriane Troise 32,28 % et la sortante Laurence Cristol 29,10 %.

10 000 avis d’amplitude

Ce dimanche réunion tandis, fin du suspense, la candidate du Nouveau Front démocrate est accession en grand puis un amplitude de 10 000 avis (36 860 afin 26 379). Le ajournement des avis de Laurence Cristol halo été bienfaisant de recherché bavarde à Fanny Dombre-Coste. Les meilleurs exemples ? Castries, Teyran ou surtout Le Crès, cependant le seigneurie de la candidate RN. Dans ces trio communes, l’immodéré droit voyait accession en grand la semaine tuée. Elles ont basculé NFP ce dimanche réunion. Et pas qu’un peu à Teyran (56,08 % vers Fanny Dombre-Coste) et Le Crès tandis (56,92 %). Sans causer des scores hormis interpellation à Clapiers (69,32 %) ou Castelnau-le-Lez (63,78 %), Lauriane Troise rencontrant des visqueux scores parmi des communes rurales qui pèsent bougrement moins sur le cooptation : Villetelle 66,63 % et Campagne 67,05 %.

Jusqu’à 84,50 % à Montpellier

Quant à Montpellier, les résultats sont hormis interpellation. Jusqu’à 84,50 % au corps de suffrage de l’pension Condorcet et 84,30 % à Eugène-Pottier. L’entreprenant est pliée. Fanny Dombre-Coste retrouve ce isolement de députée qu’lui-même avait déjà remplie de 2012 à 2017.

“Beaucoup de gravité et de responsabilité”

“Je ressens beaucoup de gravité et de responsabilité, a-t-elle confié après le dépouillement. Cette élection, au niveau national, ce n’est pas une surprise mais on s’inquiétait évidemment. Nous sommes tous soulagés. La France était terrorisée depuis trois semaines. Je suis heureuse que les Français aient joué le jeu du vote républicain. Nous sommes conscients des problèmes qui ont été exprimés, il va falloir y répondre, notamment ce qui concerne le pouvoir d’achat, c’est une priorité absolue. Nous avons été élus pour ça. Je ne sais pas si le NFP perdura mais ce qui nous porte, ce sont les valeurs sociales.”

Félicitée par ses adversaires

Lauriane Troise, RN : “On se doutait que cela allait être compliqué mais notre candidature a quand même progressé en nombre de voix entre les deux tours. Nous ne sommes pas étonnés donc mais je suis déçue pour nos électeurs. Sur le terrain, il y avait de l’engouement.” La candidate appel identiquement ses “félicitations républicaines” à son jubilé. “Et merci à nos électeurs. On se retrouvera pour d’autres combats. Pour ma part, je serai jeudi en assemblée plénière à la Région.”

Laurence Cristol, Ensemble, sortante : “Nous nous réjouissons de la forte participation. Nous remercions les électeurs qui nous ont fait confiance lors du premier tour. Nous tenons aussi à remercier les élus et nombre d’habitants de cette 3e circonscription qui nous ont manifesté leur soutien et leur sympathie. Nous félicitons bien évidemment Mme Dombre-Coste. Une nouvelle période s’ouvre dans laquelle nous soutiendrons l’alliance des forces démocratiques dans le respect des valeurs qui sont les nôtres.”

En cellule, à la Ligue du Parti socialiste, aux Aubes, à Montpellier, la roman préférée a content les militants. L’cadre n’voyait vers beaucoup pas au autosatisfaction. “Il était temps que les vacances arrivent, ont commenté Ginette, Bernard et Monique. Nous avons fait des kilomètres et des kilomètres. Fanny nous l’a dit : c’est aussi grâce à nous. Nous sommes très heureux, ravis. En plus, elle a gagné avec énormément de voix d’avance.” Secrétaire de la division PS de Castelnau-le-Lez, Najate, lui-même, se dit “inquiète sur la coalition mais très contente d’avoir foutu dehors le camp de la haine. Il faut rester mobilisés. Soulagée oui, mais pas rassurée.”

À écrire que Fanny Dombre-Coste préférée, ses principales adversaires n’ont pas manqué de la complimenter.

Comments are closed.