Royaume-Uni : les excitation de migrants menacés d’exil au Rwanda classés, subséquemment l’démission de ce carcasse controversé

Le premier ministre britannique Keir Starmer à Downing Street, à Londres, le 9 juillet 2024.

Trois migrants qui avaient déposé des excitation façade la arrêt anglo-saxon quelque à eux exil au Rwanda ont vu à eux documentation classé mardi 9 juillet, le jeune primordial accrédité Keir Starmer possédant abandonné ce carcasse controversé.

Les excitation de ces demandeurs d’dispensaire devaient personnalité étudiés à directement de mardi façade la Haute Cour de arrêt à Londres. Mais l’entretien, prévue primo sur au moins quatre jours, a duré modérément une moment. L’convenu du administration de l’intime, James Eadie, a expédient que les excitation réalisaient « collectivement réglés ».

Les demandes des migrants « seront examinées d’une attitude possible en tenant la roman précaution d’dispensaire du jeune intendance », a-t-il supplétif. Or, cette précaution « ne prévoit pas d’expulsions contre le Rwanda ».

Keir Starmer, devenu primordial accrédité vendredi subséquemment la réussite des travaillistes aux élections législatives, a dès le demain prouvé l’démission du carcasse des conservateurs d’écarter au Rwanda des migrants arrivés arbitrairement sur les côtes anglaises. Le carcasse est « glas et brisé », a-t-il franc sabbat tandis d’une colloque de avidité.

Un carcasse « broutille »

Keir Starmer a de jeune confirmé de « broutille » ce carcasse annoncé il y a un couple de ans par Boris Johnson, comme primordial accrédité, et conservé par Rishi Sunak, qui l’avait même érigé en étrenne. Le intendance orthodoxe voulait entamer les expulsions de migrants là-dedans la ancienne quinzaine de juillet, nonobstant la démêlé suscitée par cette précaution.

A l’arrière-saison 2023, la Cour immatériel du Royaume-Uni avait jugé ces expulsions illégales comparaison de la loi internationale, estimant que le Rwanda ne pouvait pas personnalité vénérable identique un population sûr envers les demandeurs d’dispensaire.

Lundi, le Rwanda a expédient « procéder commentaire » de la détermination du jeune intendance anglo-saxon d’quitter « l’unisson de collaboration envers la estivage et le crue bon marché ». Dans le approprié de cet unisson, le Royaume-Uni a déjà curieux voisinage 240 millions de livres sterling (284 millions d’euros) au Rwanda.

« Cet lettre ne sera assidu que si les (migrants) viennent. Si ce n’est pas le cas, certains pourrons le payer », avait placé en janvier le responsable rwandais Paul Kagame, interrogé au Forum bon marché planétaire à Davos, en Suisse. Mais le intendance rwandais a en conséquence précisé qu’il n’avait « aucune contrainte » de le faire fléchir.

Le Monde en tenant AFP

Réemployer ce attitude

Comments are closed.