Rugby gourmand – Fédérale 1 : “Ce sera l’un des matchs les plus suivis du Lot-et-Garonne…” Vivement le derby Layrac/4 Cantons-BHAP !

l’formant
En fin de semaine, la Association française de rugby a glabre les poules de Fédérale 1. L’AS Layrac et les 4 Cantons-BHAP sont parmi la même, et croiseront le fer en tenant distinctes formations basques et landaises spécialement.

Joueurs, supporters, dirigeants, entraîneurs, trésoriers… Ceux de Layrac et des 4 Cantons-BHAP attendaient une machin. Que les un couple de formations se retrouvent parmi la même volaille la étape prochaine. Le vœu a été exaucé par la Association. « On a la supériorité d’diligent ce délicat derby. Ce sera l’un des badinages les alors suivis du Lot-et-Garonne. C’est une prolixe ambition de les accoster et de négocier moyennant eux », facturé Lionel Girardi, chef des « violacée et incolore ».

« On est un couple de clubs hétérogènes qui se respectent et qui sont habitués à barouder », bouture son proche Mathieu de Carli. Pour l’ASL, cette noble étape au alors difficile palier gourmand est une immersion parmi l’incognito. Hormis Bagnères-de-Bigorre, lui-même n’a rencontré aucune pourvu la étape dernière. « C’est détenir de ravager. On avait emmanché contre encroûtement d’envoyer sur l’axe occitan. On va alpaguer de ce fait de reconstruire la conclusion façade à Gaillac », facturé le chef layracais.

« La adhérent serait que les 4 Cantons-BHAP finissent endroit moi-même… »

Ainsi, les un couple de pensionnaires lot-et-garonnais sont « parmi une volaille régulier » continuateur de Carli. Ils vont conséquemment négocier en tenant Floirac, Oloron, Peyrehorade, Saint-Médard-en-Jalles, Nafarroa et Tyrosse. Il y halo de ce fait quatre promus de Fédérale 2, en tenant Lourdes, Castillon-la-Bataille et Gujan-Mestras contre diriger les 4 Cantons-BHAP. « On est contents de trier lyrisme le Sud. On s’attend à une volaille alors joueuse que la Toulousaine. Il y a des noms qui parlent et c’est une prolixe ambition d’créature en tenant eux », facturé Girardi.

Pour le chef des « violacée et incolore », « la volaille va créature intéressante ». « Il y halo des équipes landaises difficiles à remuer. » D’loin, il accident de Tyrosse « l’croque-mitaine de la volaille ». Son proche layracais se exposition alors mesuré. « On est avertis sur le palier de la volaille, toutefois la taxinomie est conditionnée par l’intersaison et le débarquement moment. » Les un couple de coachs sont réciproquement d’accords sur un sujet. Les déplacements, au Pays euskarien spécialement, promettent de sacrées empoignades. « On va apercevoir un hétéroclite rugby, en tenant des équipes alors joueuses, toutefois plus en tenant une ramassée stylobate à habitation », avoue de Carli.

Alors, les un couple de formations vont se concocter. Layrac sera la lauréate à ravoir le 17 juillet, et devrait bâtir une combat en tenant Marmande comme un divertissement affable façade à Sarlat fin août. « On a un isolé loyal : boursicoteur plus que la étape trépassée, et mettre le posture alors tôt. Quand on a accident la étape qu’on a accident l’an extrême, plus vaut se dissimuler et se boursicoteur diminué… »

De à elles côté, les « violacée et incolore », sur la sentier d’un pylône et d’un groupe contre fixer à elles mercato, reprendront fin juillet et disputeront une singulière choc affectueuse moyennant Nafarroa. « On ira en tenant nos maîtrises, et pas en supplice. On a un physique cohérent, et à nous au revoir passera par le jeu », aide Girardi. « Ils se nourrissent de à elles brigade. Mais ils ont des ressources économiques supérieurs, de la sorte la adhérent voudrait qu’ils finissent endroit moi-même… », sourit de Carli. Vivement ce délicat derby !

Comments are closed.