VIDEO. JO de Paris 2024 : Yaroslava Mahuchikh, qui avait fui la discorde en Ukraine lorsque de l’empiétement russe, bat le succès du monde de la colline

l’organisant
La froid personne, qui participera aux Jeux Olympiques l’été humain en France (26 juillet-11 août) a sténographie ce dimanche 7 juillet une domestique autonome de son Histoire.

L’Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh a étrillé le succès du monde du franchissement en colline en franchissant 2,10 m dès son préalable canevas, dimanche au manifestation de Paris.

À trio semaines des JO, la gagnante du monde en accord, 22 ans, a falot l’un des avec antique records du monde de l’gymnastique : les 2,09 m de la Bulgare Stefka Kostadinova qui dataient de 1987. Mahuchikh, médaillée de buste olympique à Tokyo en 2021, arrivait à Paris derrière un succès jaloux à 2,06 m qu’elle-même a d’alentours rectifié en franchissant 2,07 m à son allié canevas.

Here’s the période Yaroslava Mahuchikh ?? broke the women’s High Jump World Record (WR) with a stunning 2.10m at the Paris Diamond League!

The previous succès by Stefka Kostadinova ?? has stood for 37 years.???pic.twitter.com/vFdiV3kehS

— Track & Field Gazette (@TrackGazette) July 7, 2024

A manger encore :
JO de Paris 2024 : “J’ai téléphoné à ma famille et personne n’a répondu…” La idole de l’sabre Olga Kharlan raconte la discorde en Ukraine

Dans un Stade Charléty comme plein, elle-même s’est derrière attaquée au succès du monde en demandant 2,10 m. Elle a traversé la traverse dès son préalable canevas inférieurement les acclamations, précocement de apprécier sa bonheur derrière un oriflamme ukrainien sur les épaules.

Depuis le débarquement de l’empiétement russe pendant son peuplade, Yaroslava Mahuchikh s’est catégorique à de nombreuses reprises sur la discorde. elle-même qui avait fui et roulé en phaéton jusqu’en Serbie quant à foisonnement sa magouille sportive, derrière pétulance.

A manger encore :
VIDEO. Roumanie-Ukraine à l’Euro 2024 : aise surtout à un couple de buts imposants, les Roumains surclassent les Ukrainiens

“Je voulais être une inspiration pour mon peuple avant que la guerre commence” avait elle-même confié à Ouest-France.”Chaque jour, je lis des informations à propos d’une attaque à la roquette ou de nos défenses aériennes. C’est ma vie maintenant.”

A manger encore :
Euro 2024 : l’saugrenu sottise de l’Ukraine précocement son préalable concours avant à la Roumanie

“Je trouve étrange que les Russes et les Bélarusses soient autorisés comme athlètes neutres. Aucun d’eux n’a écrit contre la guerre et ils ne veulent pas la paix, alors je ne peux pas comprendre comment c’est possible” avait-elle aussi sincère.

Comments are closed.