VIDEO. Tour de France 2024 : Anthony Turgis remporte la 9e repos à Troyes et enchère à la France un intermédiaire gain cette cycle !

l’établissant
Le Francilien a dompté les redoutables chemins liliaux ce dimanche 7 juillet, décrochant un gain à l’enseignement d’une jour méchamment mouvementée.

Anthony Turgis a implanté à la France sa intermédiaire domination dans lequel le Tour de France cette cycle en remportant l’repos des chemins liliaux ce dimanche 7 juillet à Troyes. Tadej Pogacar maintenu le gilet blond à l’enseignement d’une coude absolument insensée écrite par de nombreuses embûches et changées explications convaincu favoris.

A engloutir en conséquence :
REPLAY. Tour de France 2024 : “Le Tour m’a beaucoup pris, aujourd’hui il me donne…” ! Revivez la lumineuse domination de Turgis sur les chemins liliaux

Turgis a réglé au afflux ses compagnons d’fuite avec empêcher le Britannique Tom Pidcock et le Canadien Derek Gee et contresigner la mieux délicate domination de sa amphithéâtre. “C’est incroyable, ça faisait longtemps que je n’avais pas gagné. Je tournais depuis des années autour d’une grande victoire”, a-t-il exulté, méchamment ému, dédiant sa domination à sa dynastie et ses amis.

?? L’repos des chemins liliaux avec Anthony Turgis !!!

Le Français décroche la mieux délicate domination de sa amphithéâtre en s’adjugeant la 9e repos du Tour de France #TDF2024 #LesRP pic.twitter.com/3P6Q1wfOpZ

— Eurosport France (@Eurosport_FR) July 7, 2024

Spécialiste des classiques, le Francilien de 30 ans, natif d’une dynastie de cyclistes, avait déjà adéquat la moindre lieu de Milan-San Remo. Il apporte à sa origine TotalEnergies sa initiale domination dans lequel le Tour de France depuis celle-ci de Lilian Calmejane en 2017.

A engloutir en conséquence :
Tour de France 2024 : “Il y aura beaucoup moins de crevaisons que sur les pavés” indique le Tarnais de l’synchronisation Jean-Marc Marino, par rapport la 9e repos Troyes-Troyes

C’est déjà la intermédiaire domination française dans lequel ce Tour derrière celles de Romain Bardet et Kévin Vauquelin alors des couple premières étapes. Elle conclut, entrée la jour de alitement lundi, une délicate initiale semaine verso en conséquence le exploit de victoires de Mark Cavendish et la initiale de Biniam Girmay, par conséquent que déjà de sacrées batailles avec le gilet blond.

Après l’repos de Troyes, un vigilant de cyclisme exhaustif, le hiérarchisation ordinaire détritus invariable, Pogacar conservant 33 secondes d’offre sur Remco Evenepoel, 1:15 sur Jonas Vingegaard et 1:36 sur Primoz Roglic.

A engloutir en conséquence :
Tour de France 2024 : “Je voulais savoir quel dommage j’avais fait au sport…” Pour un embrassade à sa soeur, ce pistard métropolitain pelle d’une condamnation

Mais les nécessaires favoris se sont bagarrés également exceptionnellement en campagne, à l’mythe de Pogacar qui a attaqué couple jour dans lequel les 22 dernières kilomètres uniquement rien conquérir à s’ruer. Evenepoel a, lui, lancé une débuté méchamment scatologique à 70 km du but, invariable strictement par Pogacar et Vingegaard. Dans une mythe précieux sur le Tour, les triade foule, isolés du détritus du groupe, sont revenus sur compendieusement l’fuite entrée de se épicer, refroidis par la expectative de se mutiler de à eux équipiers sur les climatérique chemins viticoles truffés de attentats.

L’fuite, griffonnée de solides rouleurs, a donc pu regagner du prairie et au dernier c’est Turgis qui s’est montré le mieux zélé.

Comments are closed.