Jean-Claude Fabre, dit « La Rouille », n’est davantage

Jean-Claude Fabre, métaphorique sportif de rugby ruthénois du cycle neuf est victime à l’âge de 76 ans.

Ses proches lui rendent tribut. « Le Stade Ruthénois Rugby vient de perdre un de ses plus fidèles serviteurs. Jean-Claude Fabre, le bien nommé « La Rouille » vient de nous quitter. Talonneur talentueux, courageux et téméraire, il a porté au plus haut niveau le maillot rayé sang et or auquel il était resté très attaché. Champion de France de 2e division en 1970 il était redouté de ses adversaires aussi prestigieux soient-ils.

Ses cheveux roux attisaient la vigilance et parfois la foudre des arbitres mais aussi l’ire des supporters adverses. Nostalgique du rugby de cette époque, son œil malicieux et son cheveu sur la langue donnaient à ses anecdotes une saveur à nulle autre pareille. Dans ses souvenirs comme dans les nôtres, le combat restait la dimension éternelle du rugby.

Merci d’être resté fidèle à tes couleurs, tes amis et à ton village du Monastère. »

Comments are closed.