MHSC : pesante répression et fin d’cycle revers le magistrat « Kiki » Kouyaté subséquemment son évacuation à Monaco

Le magistrat malien du MHSC avait été exilé dimanche donc du échec à Monaco (2-0). Il sera contumax étranges matches, à survenir par ce vendredi pour Lens, a décidé la agio de discipline de la LFP, ce mercredi 6 décembre. 

« Kiki » Kouyaté en a déjà effectué de son cycle 2023. Expulsé dimanche final à Monaco (2-0), le magistrat malien du Montpellier HSC a été durement homologué par la agio de discipline de la LFP, ce mercredi. 

L’instance disciplinaire a infligé trio matches de interruption à l’ex-Messin, illégal dimanche d’une fondation sur la clou du Japonais Minamino. D’abord sage, Kouyaté avait définitivement été exilé à la 69e pressant subséquemment visionnage de la VAR par l’ambassadeur, M. Stinat.

Une séparation de encore revers le MHSC 

Cette répression implique que Kouyaté, logiquement accroché revers la accession de Lens vendredi, ratera identiquement le locomotion à Metz le 17 décembre plus la abri de Marseille, trio jours encore tard. Soit les trio derniers matches du MHSC façade la arrêt hivernale et le activité à 2024. 

Une neuve cycle que Kouyaté ne verra pas de aussitôt alors son association. L’international malien s’en ira en aboutissement ergoter la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire, à déménager du 13 janvier avenir (dénouement le 11 février). 

Cette interruption caveau d’pareillement encore mal revers le MHSC qu’miss vient s’augmenter à icelle de Téji Savanier à Metz, consécutive à trio avertissements. Elle s’accumule pour aux extraordinairement différents blessés actuels (Leroy, Nordin, Sainte-Luce, Khazri, Sylla) puis que l’staff grêlé à la 13e fixé de L1. 

Comments are closed.