Montréjeau. La caisse à 1 € quant à les adolescents

De fourmillant sujets ont été débattus spécialement, la généralisation des justificatifs de décisions des méconnaissables gratifications des élus permettant aux habitants de davantage évaluer les réflexions en institution.

Le conférence communal a par distant voté le écriteau des emplois et des effectifs qui n’avait pas été revu depuis 1968. Par distant, 2 postes ont été créés quant à le golf du Comminges, un e-mail d’trésorier et un e-mail d’trésorier adjuvant, 2 emplois contractuels.

La phalanstère de communes pourrait exécuter en comptable le Centre communal de naturel, ce qui aurait quant à résultante de atténuer les dépenses de la grossière.

Des recrutements d’agents recenseurs quant à 2024 ont de la sorte été présentés, la grossière se dote conséquemment de 6 agents recenseurs. Le conférence communal a de la sorte été l’veine d’agréer aux conventions de appui en naturel et en divination du noyau de direction de la Haute-Garonne.

Le édile a profité de cette incorporation quant à renaître sur la accord l’édification évident agrarien d’Occitanie, au affichée d’un portage fini des travaux de l’jouissance à la abandon à un manipulateur.

Outre les fourmillant sujets, se tenait de la sorte donc de cette sauterie, la affichage de l’Observatoire du cabinet de la cité. Celui-ci recense l’série des locaux commerciaux mobilisables, occupés et vacants. Au complet ce sont 7 firmes qui ont été ouverts en 2023 et 3 fermés. 3 authentiques firmes devraient orner en 2024. Le appareil des boutiques éphémères, vigoureusement prisé par les artisans créateurs, sera recommencé en 2024 et la Boutique de Noël rouvrira en décembre.

Affaires sociales

Les écoles publiques de la grossière auront désormais une caisse à 1 € ce qui permettra aux adolescents des familles les puis modestes de croustiller à la caisse.

Au catacombes, il est décidé une indemnité des concessions à l’justificatif d’sacrifice pour le catacombes révolu.

Intercommunalité

Les élus de la grossière et le édile sont revenus sur l’rattachement ou le spontané de ploiement de certaines communes du Sivom. Dans les faits, certaines municipalités adhèrent quant à la convalescence abstrait et le portage de frichti, d’disparates s’en vont.

Quant au article sur le lieu du commencement d’espace de égarement piétonnier GR86 (de Toulouse à Bagnères-de-Luchon), le conférence départemental et le Comité départemental de égarement piétonnier du circonscription assureront la influence d’oeuvre, la direction et l’jonction.

En fin de assise, éric Miquel a permis la maxime et mis l’timbre sur une paire de mauvaises nouvelles. « Je dois vous parler du remboursement de l’acompte de 2 400 € que la commune a reçu dans le cadre du bouclier tarifaire pour les économies d’énergie. L’état propose un remboursement en deux fois, suite à l’abandon des aides » a entonné éric Miquel qui se dit outré par l’style de l’justificatif. Le édile pousse : « La seconde mauvaise nouvelle dont je dois vous parler concerne l’indemnisation des dégâts suite aux inondations de janvier 2021. Le préjudice était alors estimé à 141 000 €. Cependant seuls 90 000 € seront réparés, le golf ainsi que la base de loisirs ne sont pas éligibles à l’indemnisation ». La assise s’est terminée sur une devoir du édile qui juré « je rédigerai un courrier concernant ces deux sujets pour faire connaître mon indignation ».

Comments are closed.