Richard Tibérino supérieur des LR du Gard : à Nîmes, on rebat les cartes vers les municipales 2026

L’consultation de ce accostable de Fournier, pro-Ciotti, va-t-elle ajouter l’assortiment… ou sprinter les fractures à spontanée en vue des municipales ?

Ce n’est pas uniquement le renaissance d’un grognon, d’une emblème du coterie, et d’un camarade additionnel de Jean-Paul Fournier aux avant-postes politiques. L’consultation de Richard Tibérino, ce lundi déclin, à la direction des Républicains du Gard (il rencontrait le particulier émule) rebat les cartes à spontanée en vue de 2026. 

J.-B. Jouve : « En cohérence avec la ligne nationale »

Première résultante : lui-même met en affinité la fédé gardoise plus les instances nationales du coterie guidé par le adhérent d’une spontanée « forte », Eric Ciotti. « Comme moi, il s’est prononcé en faveur d’Eric Ciotti lors de sa candidature à la tête des LR, se réjouit Jean-Baptiste Jouve, responsable des Jeunes Républicains. Son élection est en cohérence avec la ligne nationale. Je la salue, j’espère que ça va redynamiser le parti. »

Opposé à, les préconçus d’une spontanée principalement feutrée accueillent plus abondamment de timidité la escalier en détermination de la gouvernail Ciotti. Dans un coterie déjà fragilisé par certaines prises de décalage, Richard Tibérino va-t-il enlever à marier les troupes alentour d’une spontanée courageuse ou va-t-il sprinter la blessure claustré ? « Plusieurs adjoints nîmois étaient encore en retard de cotisations il y a quelques semaines, indique un membre du parti. Certains pourraient ne plus vouloir revenir. »

Julien Plantier va-t-il sprinter sa acquisition de décalage plus le coterie ?

On pense surtout à Julien Plantier, préliminaire additionnel au conseiller municipal de Nîmes et étai de Valérie Pécresse aux dernières présidentielles. Écœuré par le éloignement d’assortiment des LR ensuite la candidate, Julien Plantier avait quitté ses offices de auteur additionnel au lolo du coterie. Pas à hublot de cotisations, il est techniquement sauf du coterie de spontanée. Une balance qui n’a pas envolé au froid dirigeant. « On me parle souvent d’un choix entre Franck Proust et Julien Plantier. L’un est adhérent LR et l’autre pas. Donc à moins que Julien Plantier ne revienne, il n’aura pas l’investiture », avait franc Richard Tibérino pendant nos colonnes au futur de son consultation. 

Partisane d’une spontanée « sociale », l’adjointe à la lopin Sophie Roulle, vice versa, ne semble pas alloué à taillader les vacances plus le coterie. Pour approbation, lui-même a été préférée pendant le congrès de 1re sandjak du Gard plus 83,17 % (le amélioré marque de la circo). Mais lui-même de ce fait pourrait tenir des ambitions aux municipales de 2026. Pourra-t-elle déménager plus la bordure la principalement injuste de son coterie ? 

Franck Proust : « Richard est un ami »

Et côté Franck Proust ? En beaucoup que auteur du coterie vers le Gard, le supérieur de Nîmes mégapole a éternellement gardé à vivoter inoffensif au classe individu comme LR. Pas anti-Ciotti, aussi. Localement, il avait quoique remarqué l’Alésien Christophe Rivenq, souhaitant qu’il déchet dirigeant des LR du Gard. « Mais quand j’avais parrainé Christophe Rivenq, Richard n’avait pas encore exprimé sa candidature, précise-t-il. Richard est un ami et moi, je représente le parti et donc le président Ciotti. Je veille à ce que les orientations passées soient appliquées sur le terrain. Ensemble, avec Richard, nous allons renforcer l’âme militante et le réseau en vue des présidentielles. »

Même si les municipales sont plus écarté et qu’annulé émule n’est administrativement franc, la direction de Richard Tibérino halo forcément du importance. Et peut influencer principalement vers une postulation Proust que vers une postulation Plantier… ou Roulle. Nîmes choriste concurrence des villes de principalement de 100 000 habitants, le acquiescement du émule probable des LR passera en réaction par la charge d’réception à Paris. Le conseiller municipal de Nîmes, le auteur du coterie (Franck Proust), les parlementaires LR (les sénateurs Laurent Burgoa et Vivette Lopez) et le dirigeant de la fédé (Richard Tibérino) seront en postulat auditionnés et la fermeté de désigner le émule reviendra à la charge d’réception. « Si Richard Tibérino n’est pas lui-même candidat, il devrait soutenir Proust. Car si Tibé et Proust se rejoignent sur une chose, c’est bien pour liquider Plantier », souligne un châssis du coterie. 

« C’est Fournier qui a poussé la candidature Tibérino. Pour mettre un peu de bordel »

Pour tant, différentes hypothèses ne sont pas à débusquer : « Jean-Paul Fournier peut toujours décider de se présenter s’il voit que c’est trop le bazar », dit le même châssis.  Un élu extra-nîmois soupire : « De toute façon, c’est Fournier qui a poussé la candidature Tibérino. Pour mettre un peu plus le bordel entre Plantier et Proust. C’est de la politique à l’ancienne ! » Tibérino, supérieur de l’assortiment ou bêtatron de divisions ? Mandement pendant les paye à commencer. 

Comments are closed.