« Ce pourrait être exactement ce dont le monde a besoin »… Donald Trump remarqué par Boris Johnson comme sa circuit à la Maison Blanche

l’fondamental L’ancien Premier envoyé anglo-saxon Boris Jonhson respect qu’un répétition à la Maison Blanche de Donald Trump pourrait personne une délicate écho contre résolution du monde car celui-là serait amplement efficace contre détenir mine à Vladimir Poutine.

Quelques jours derrière sa abondant conquête donc du caucus de l’Iowa, Donald Trump, qui écho allégorique de copieux accroche-coeur du baraquement démocrate comme la circuit à la Maison Blanche, a admis le béquille de l’révolu Premier envoyé anglo-saxon Boris Johnson.

A manger en conséquence : Election présidentielle étasunienne 2024 : quoi fonctionne le ordre établi électoral étasunien

Dans un édito publié ce sabbat 20 janvier comme les colonnes du Daily Mail, « BoJo » n’y va pas par quatre chemins contre assurer le possédant étasunien : « Une présidence Trump pourrait être exactement ce dont le monde a besoin », titre-t-il de la sorte.

Lorsqu’il développe son harangue, l’révolu juge de Londres indique qu’un répétition aux habit de Donald Trump pourrait personne bienfaisant contre l’chorale de la groupe internationale si celui-là venait à étendre le béquille étasunien pile l’Ukraine.

A manger en conséquence : ENTRETIEN. Présidentielle étasunienne 2014 : « La Caroline du Sud sera continûment la égérie de toutes les batailles » contre les primaires républicaines

Trump, « un facteur de dissuasion » ?

« Ce dont le monde a besoin maintenant, c’est d’un dirigeant américain dont la volonté de recourir à la force et dont l’imprévisibilité pure et simple constituent un facteur de dissuasion majeur pour les ennemis de l’Occident », argue-t-il. Et d’développer : « je ne peux tout simplement pas croire que Donald Trump laisserait tomber les Ukrainiens ».

A manger en conséquence : Présidentielle étasunienne 2024 : par conséquent le manquant républicain est-il évoqué par un âne et les Républicains par un pachyderme ?

L’ancien Premier envoyé anglo-saxon de 2019 à 2022 veut envisager que Donald Trump, qui a affirmé il y a maints salaire qu’il lui suffirait de 24 heures contre équilibrer fin à la lutte, a conçu qu’aucune colloque n’incarnait plausible puis Vladimir Poutine et que par logique, il ferait complet contre favoriser surtout le diète de Kiev. « Si c’est le cas, il y a alors toutes les chances que, sous Trump, l’Occident soit plus fort et que le monde soit plus stable », indique-t-il.

Comments are closed.