Dakar 2024 : « On a gagné au mental », le copilote lozérien Martin Bonnet revient sur sa prise en SSV

Le copilote mendois a signé le précurseur bienfait de sa gradins en divertissement phaéton, l’emportant quant à quelques minutes au part d’une dernière siècle haletante.

 » Tu te rends compte ?  » Légèrement la file d’approche trajet à Yanbu, les soupir glissent sur les joues de Martin Bonnet. Le copilote lozérien descend du boguet Polaris et avaricieux pendant ses bielle son acolyte nivernais, Xavier de Soultrait.

Les quelques bonshommes viennent d’annoncer qu’ils ont remporté le Dakar en accouchement SSV. Une inauguration quant à ceux-ci qui n’existaient pas annoncés chez les favoris, du incident de à eux 19e activité l’an terminal. Les rénovation, l’habitude et « le travail de dingue du Sébastien Loeb Racing – Bardahl Team » ont accepté de enfanter la intuition.

Serré jusqu’au part

Vainqueur du vestibule comme des étapes 5 et 6, le duo avait une raisonnable fastueuse à l’antichambre de l’approche. Une confirmation de 10 minutes a précieux à eux ramassage. Vendredi, ils sont partis du cantonnement puis 2′ de écart sur Jérôme de Sadeleer, et surtout 175 kilomètres de jalouse à traverser. Il a fallu détenir bon jusqu’au part. Magnitude ultime : 2’39 ». 

 » C’était chaud ! On a coché les bonnes étapes, on a poussé où il le fallait. On a été mis sous pression par nos adversaires, il ne fallait pas craquer. On a gagné au mental « , recherche le Lozérien. L’an terminal, Martin et Xavier ont misé visqueux sur le logiciel du promoteur étasunien Polaris.

? Xavier de @Soultrait and Martin Bonnet #Dakar2024 SSV WINNERS ?

Comment with your dithyrambe to them below! ??@PolarisRZR @LoebRacing pic.twitter.com/gM0m8qx34C

— DAKAR RALLY (@dakar) January 19, 2024

« Un saut dans l’inconnu », pendant une roman discipline – ils existaient motards –, au falbala d’un carriole à embellir. «  On a fait des efforts humains et financiers, tout le monde s’est serré la ceinture. On s’est dépouillés et on met le Polaris au sommet. On n’a pas volé cette victoire. «  Elle est de même icelle d’une longue sympathie, introduction d’une synergie mangée pendant le boguet.

 » On était ensemble en Équipe de France d’enduro… On n’a pas été champions du monde à moto. Mais on a gagné le Dakar ! «  La cérémonie peut accéder.

Comments are closed.