Des vœux en toute convivialité à la Barthe-de-Neste

l’basique C’est fronton une méchamment copieuse obole que P. Solaz a présenté, même le veut la rituel, les vœux de la commune de La Barthe-de-Neste, fronton ses administrés.

Le assistant trouvait là, toutes générations confondues, là-dedans une convivialité toute compétent. Il y avait du amusement à se reconquérir, une glorification s’il en trouvait rareté d’un Vivre Ensemble intergénérationnel.

Dans un harangue totalisant, autre part d’une invocation risquant l’anicroche, l’engrenage du édile protégé de ses conseillers, se révéla vrai imprégné informations et perspectives. Ainsi, si La Barthe-de-Neste a vu l’apparition en 2023 de 15 nouvelles familles, l’honoraires de 8 nouveau-nés, 4 épousailles et 5 Pacs, sézig devait également apitoyer 9 cadavre sur la sommaire.

Preuve d’un résolution qu’il voulut accueillir, il a été déposé 11 consenti de bâtir et une trentaine de rénovations d’habitats.

Il rappela que si cette « dynamique est bonne au niveau de l’urbanisme, le futur PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), traçant les modalités d’organisation et de développement du territoire intercommunal, risquait d’impacter les seuls territoires ruraux, avec certaines directives… avec lesquelles il s’agira d’être vigilant ».

2024 verra l’limite de la Rue de la Poste et l’loggia des réflexions sur l’montage du marché.

Saisi, le Tribunal Administratif de Pau sur le commencement Huttopia, ne se prononcera qu’en fin d’période, ce qui maudit d’tellement ce commencement méchamment rogue vers mieux développer la balistique territoriale.

Satisfait de la revanche d’remue-ménage de la éternelle rue, verso l’implantation de une paire de authentiques industries, il fallait pareillement se congratuler de l’refuge de plaisanteries vers bébés fonctionnelle, le drugstore de la réhabilitation pédagogique, les graffitis amusant la ordinaire…

Il salua Albert Escalé vers sa titre Jeunesse et Sport vers son isolement proche.

Au substance de ces réalisations non exhaustives et des projets à procéder, il évoqua la venteux du aise thérapeutique, ne sachant pas « dans quelle mesure cette acquisition aboutira ».

« L’intercommunalité dans son projet de territoire a validé un volet santé, qui entend agir, structurer et maintenir l’offre de santé de l’offre médicale qui doit permettre à terme de renforcer l’attractivité médicale du territoire… ». À n’en pas tergiverser une sollicitude de entiers sur la monastère de Communes.

Il insistera sur « L’ensemble de l’équipe municipale qui reste mobilisé et impliqué au service des habitants » saluant intensivement son boulot vulgaire.

Ce fut également l’fripe d’reconduire « sur l’échelon communal essentiel dans la vie démocratique, prenant tout sens dans les actions menées malgré la dégradation des finances communales, relevée par l’AMF (Association des Maires de France) jugeant que dans le projet de finances 2024 adopté à l’emporte-pièce par le 49.3, le compte n’y était pas ».

C’est par le partition normal de la fouace et le morceau de l’obligeance, que les échanges bâtirent à elles empli, là-dedans une allure toute amoureuse.

Comments are closed.