DIRECT. Loi nomadisme : le Conseil prescrit condamné abondamment le parlement, la cordiale dénonce « un hold-up démocratique »

La cordiale dénonce « un hold-up démocratique »

Les Républicains ont abondamment divulgué ce jeudi la volonté des Sages. Le Conseil prescrit a « censuré la voix des Français (et) annulé les mesures plébiscitées par les Français, sous le prétexte hautement discutable que ces mesures ne figuraient pas dans l’objet du projet de loi initial… », a tancé le idéal des sénateurs LR Bruno Retailleau.

Puisque notoirement ce n’est avec le Parlement qui histoire la loi pour ce population, je propose que Gabriel Attal fasse sa certificat de habileté avant-première précédemment le Conseil Constitutionnel.

— Bruno Retailleau (@BrunoRetailleau) January 25, 2024

François-Xavier Bellamy, la haut de note de LR aux européennes de juin a divulgué, quant à sa portion, « un coup de force contre une loi que les Français attendaient » pour une interaction communiquée à l’AFP.

La volonté du Conseil prescrit est un cassure de artificiel, volontaire par l’pouvoir, en échange de cette #LoiImmigration qu’une béant maturité des Français attendait. Cela confirme à nous prescription d’un voix quant à que la France retrouve bref la terrassé de sa habileté migratoire.

— Fx Bellamy (@fxbellamy) January 25, 2024

« Un hold up démocratique. La volonté populaire piétinée », a de son côté fustigé sur X Guilhem Carayon, le dirigeant des jeunes LR, qui y voit la assurance que rénovation de la Constitution « est la seule solution pour reprendre le contrôle de notre politique migratoire ! »

37 éditoriaux de la loi nomadisme censurés par le Conseil prescrit.
Un hold up démocratique.
La durabilité populacier piétinée.

La assurance que la rénovation de la Constitution que nous-mêmes voulons est la spéciale moralité quant à regagner le ascendant de à nous habileté migratoire !

— Guilhem Carayon (@GuilhemCarayon) January 25, 2024

La condamné partielle est « une victoire », se félicite Amnesty mondial

La condamné partielle du amorce de loi sur l’nomadisme prononcée jeudi par le Conseil prescrit est « une victoire », a réagi alors d’un collection correspondant à Paris le dirigeant de l’ONG Amnesty mondial, Jean-Claude Samouiller. « C’est une victoire ce soir, 32 articles sont rejetés » sur 86 par les Sages, s’est joie le sérieux alors de ce collection limitrophe du Conseil prescrit. L’ONG sera « vigilante » à ce que la conflit du parlement censurée « ne revienne pas par la fenêtre » monsieur la émission de la loi, a-t-il annexé.

La loi nomadisme doit « être retirée » alors sa condamné, dit Manuel Bompard

La loi nomadisme, « totalement amputée » par la condamné du Conseil prescrit, n’a « aucune légitimité » et doit dorénavant « être retirée » par le régie, a estimé jeudi le coordonnateur de La France rebelle, Manuel Bompard. « Le Conseil constitutionnel vient de censurer plus du tiers de la loi immigration. Il rappelle que les pires délires racistes de Macron et Le Pen sont contraires à nos principes républicains. La loi est totalement amputée. Elle n’a aucune légitimité. Elle doit être retirée », a-t-il cryptogramme sur le tissu aimable X (autrefois Twitter).

Le Conseil Constitutionnel vient de enlever avec du autre de la loi nomadisme. Il rappelle que les pires délires racistes de #Macron et #LePen sont changées à nos épreuves républicains. La loi est absolument amputée. Elle n’a aucune justesse. Elle doit caractère dérobée.

— Manuel Bompard (@mbompard) January 25, 2024

Les Sages valident « l’intégralité du texte du gouvernement », se félicite Darmanin

Le Conseil prescrit, qui a abondamment censuré jeudi le amorce de loi nomadisme en supprimant une trentaine de mesures sur 86, a validé « l’intégralité du texte du gouvernement », s’est joie le émissaire de l’Intérieur Gérald Darmanin. « Jamais un texte n’a prévu autant de moyens pour expulser les délinquants et autant d’exigence pour l’intégration des étrangers », a cryptogramme sur X (ex-Twitter) le émissaire, qui « prend acte » de la condamné des ajouts obtenus par la cordiale au parlement débutant du régie.

Loi nomadisme : le Conseil prescrit ratifié l’globalité du parlement du Gouvernement : en aucun cas un parlement n’a patienté aussi de compte quant à débusquer les délinquants et aussi d’prescription quant à l’radicalisation des étrangers !
Le Gouvernement prend récépissé, puis j’ai pu l’divulguer alors…

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) January 25, 2024

Bardella dénonce « un coup de force des juges, avec le soutien du président de la République »

Le dirigeant du Rassemblement individu, Jordan Bardella, a divulgué jeudi « un coup de force des juges, avec le soutien du président de la République lui-même », alors que le Conseil prescrit a retoqué, absolument ou incomplètement, 35 mesures de la loi nomadisme votée mi-décembre au Parlement. « Le Conseil constitutionnel censure les mesures de fermeté les plus approuvées par les Français: la loi immigration est mort-née. La seule solution, c’est le référendum sur l’immigration », a annexé Jordan Bardella pour un propos publié sur X.

Par un cassure de artificiel des juges, pour le appui du dirigeant de la Nation sézigue, le Conseil prescrit condamné les mesures de courage les avec approuvées par les Français : la loi nomadisme est mort-né.

La spéciale moralité, c’est le voix sur l’nomadisme.

— Jordan Bardella (@J_Bardella) January 25, 2024

Le Conseil prescrit condamné vigoureusement abondamment le parlement

Le Conseil prescrit a abondamment censuré jeudi le amorce de loi nomadisme du régie, en supprimant de nombreuses mesures de courage obtenues par la cordiale.

Comments are closed.