En Finlande, Alexander Stubb arrive en grand du liminaire campanile de l’désignation présidentielle

Alexander Stubb, compétiteur de centre-droit, est abordé en grand du liminaire campanile de l’désignation présidentielle finlandaise, dimanche, pour 27,2 % des avis recueillies. Les Finlandais votait pile entériner à eux monarque, lesquels le travail a gagné en longueur en discernement du net pâturage de tensions pour la Russie contiguë depuis la antagonisme en Ukraine.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Publicité

Le compétiteur de centre-droit Alexander Stubb, du Parti de la coterie nationale de Finlande, est abordé en grand du liminaire campanile de l’désignation présidentielle, dimanche 28 janvier, pour 27,2 % des avis recueillies, subséquent le mesure de la quasi-totalité des illustrés à cause ce plébiscite.

Le ample Pekka Haavisto, jambe du Parti aigrelet, arrive en moindre place pour 25,8 % des avis, éternel de Jussi Halla-aho, jambe du Parti chauvin finlandais, pour 19 % des avis.

Si annulé compétiteur n’obtient principalement de 50 % des avis lorsque de l’désignation de dimanche, un annexé campanile sera dominé le 11 février parmi les double candidats arrivés en grand.

La Finlande élit un bizut monarque pile guider sa machiavélisme inconnue et sécuritaire à cause son bizut travail au buste de l’Otan, derrière possession épuisé pour des décennies de non-engagement pile rattraper l’ligue en réfutation à l’descente de l’Ukraine par la Russie.

À dilapider de ce faitFermeture de la limite finlandaise : « La machine de propagande russe veut créer de l’angoisse »

« C’est beaucoup plus que ce que j’avais osé espérer, je suis très content et reconnaissant », a cordial Alexander Stubb, archaÏque liminaire mandataire, à la bijou autorisée Yle.  « Quel que soit le candidat que j’affronterai au second tour, je sais que nous aurons une débat constructif, civilisé et de qualité sur les questions difficiles de politique étrangère. »

Pekka Haavisto, qui a été mandataire des accoutrement étrangères jusqu’à l’cycle dernière, a estimé que « les différences apparaîtront clairement au fur et à mesure de la campagne ».

Le monarque finlandais dirige la machiavélisme inconnue et de sûreté en spécifique coentreprise pour le conduite et représente le concitoyen lorsque des rencontres de l’Otan, somme en plier(se) en beaucoup que leader en entraîneur des forces de protection finlandaises.

Les trio nécessaires candidats sont des subjectifs de l’Ukraine et ont billard à des mesures sévères malgré la Russie.

L’admission de la Finlande à l’Otan l’cycle dernière a suscité des menaces de « contre-mesures » de la fraction de la Russie, pour duquel le concitoyen a fermé en décembre sa limite au excitation de gens, en réfutation à l’affluence de migrants qui tentaient de la sauter.

Avec AFP

Comments are closed.