Faute d’accompagnement, Universal Music va supprimer ses chansons de TikTok

Après l’catastrophe des négociations compris Universal Music Group et TikTok, la aîné de l’institution harmonieuse a décidé de supprimer ses chansons du canal courtois. Elle réclamait singulièrement, chez le ajusté d’un nouveau accompagnement, une « compensation appropriée » dans les artistes et les auteurs-compositeurs, la quiétude en angle dans les utilisateurs de la sorte que la affermissement des artistes quelque les méfaits de l’manoeuvre artificielle.

Publié le :

2 mn

Publicité

La surtout éternelle aîné mondiale de l’institution harmonieuse et TikTok n’ont pas mérité à s’écouter. Faute d’accompagnement, Universal Music Group (UMG) a annoncé, mardi 30 janvier, le reflux de ses chansons du canal courtois, dénigrant chez une billet expansive TikTok d' »essayer de construire une entreprise basée sur la musique, sans payer la juste valeur de la musique ».

Les paire parties ont chicané des termes d’un nouveau accompagnement, le association actuel préalablement finir mercredi. Mais les négociations ont échoué.

Dans un reçu, TikTok a jugé « triste et décevant qu’Universal Music Group ait fait passer sa propre cupidité avant les intérêts de ses artistes ».

Parmi les questions soulevées donc des négociations figuraient une « compensation appropriée » dans les artistes et les auteurs-compositeurs, la quiétude en angle dans les utilisateurs de la sorte que la affermissement des artistes quelque les méfaits de l’manoeuvre artificielle, ajoute la billet d’UMG (qui représente singulièrement Taylor Swift et The Weeknd).

Mais au fur et à ressemblance que les négociations avançaient, « TikTok a tenté de nous intimider pour que nous acceptions un accord d’une valeur inférieure à l’accord précédent, bien en deçà de la juste valeur du marché et ne reflétant pas leur croissance exponentielle », a loyal Universal.

1 % du digit d’usines d’Universal

Les grandes maisons de disques perçoivent des royalties des plateformes de streaming et des réseaux sociaux. Le demi-dieu Universal a simplement loyal que TikTok proposait de joindre « un taux qui n’est qu’une fraction du taux payé par les principales plateformes dans une situation similaire ».

Qualifiant les déclarations d’Universal de « fausses », TikTok projeté que la construction de disques a « choisi de se détourner du soutien puissant d’une plateforme qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs et qui sert de véhicule de promotion et de découverte gratuit pour leurs talents ».

Bien que TikTok noté un copieux public d’utilisateurs, il ne représente qu’quasiment 1 % du digit d’usines exhaustif d’Universal, a principalement montré UMG chez sa billet.

Universal relève d’dissemblables problèmes pareils que la existence d’un copieux public d’enregistrements générés par l’IA sur la programme TikTok.

Avec AFP

Comments are closed.