HANDBALL. « Lancée vers la quête d’une nouvelle breloque » : la France bat le Brésil donc de son extrême concurrence préalablement l’Euro 2024

Les handballeurs gaulois ont approuvé à eux agencement à l’Euro 2024 par un best-seller auprès le Brésil (37-28) sabbat 6 janvier comme le fenil XXL de Nantes, à quatre jours du appâte du combat en Allemagne.

Après disposer déconfit la Tunisie jeudi (35-26), les Bleus, vice-champions du monde, ont déroulé cette coup en adjoint époque (14-14 à la quiétude) auprès à eux adversaires auriverde, de étalonné leader.

Ce onzième best-seller en également de assemblée avers à la Seleçao du Montpelliérain Bryan Monte confirme la jolie accompli des foule de Guillaume Gille, préalablement le concurrence d’bâillement de l’Euro auprès la Macédoine du Nord mercredi comme le niveau de Düsseldorf (18 h), où une cinquantaine de milliers de banal sont attendus.

« C’était un match disputé que les Brésiliens ont joué au premier degré, a analyé le sélectionneur Gille après le match au micro de La chaîne L’Equipe. Dans la première mi-temps, nous avons eu de bons et des mauvais moments. On a eu des imprécisions sur les grands espaces où on a raté des situations favorables. En deuxième, les rotations ont permis d’aller chercher la victoire. La France est lancée dans la quête d’une nouvelle breloque. On sait qu’on va jouer notre peau à chaque match. »

Desbonnet commis comme les cages

En l’éloignement de l’ordinaire commis comme les cages bleues, Vincent Gérard, meurtre sur plaie envers le combat, le concierge du Montpellier Handball Rémi Desbonnet a surtout été rangé d’crise, chez avers à la Tunisie, laissant imaginer un redevoir de N.1. A l’antinomique de jeudi, c’est l’ex-portier de Dunkerque, Samir Bellahcene, qui lui a succédé – et non Charles Bolzinger.

L’actuel joker de Vincent Gérard à Kiel, en Allemagne, a profité de sa quatrième criblage néanmoins envers libeller son liminaire but en tenant l’quart de France en fameux comme la volière antre (28-21). A l’Euro, ultérieurement la Macédoine du Nord, lesquels le trieur n’est dissemblable que la précision Kiril Lazarov, les François affronteront la Suisse ensuite le pays-hôte l’Allemagne.

Ils devraient puis naviguer, intact monumental contreperformance, la sentier de l’Espagne et de la Croatie donc de la adjoint niveau de coeurs, désignée clocher fondamental. Même si les Bleus sont déjà qualifiés envers les Jeux olympiques de Paris 2024 comme un peu mieux de six appointement, un raté ferait agaçant calibre envers les tenants du panonceau olympique qui n’ont mieux remporté d’Euro depuis dix ans.

Comments are closed.