Invité du judas – Allan Petre : « Venir du 9.3 et entrer à la Nasa, c’est une force qui permet de s’adapter »

Publié le : Modifié le :

À 24 ans, il va terminer son rêve. Dans paire jours, Allan Petre va s’lancer vers les Etats-Unis et regagner la Nasa, la prestigieuse affaire spatiale étasunienne. Pourtant, pas du tout ne prédestinait ce nouveau débonnaire rudimentaire de Seine-Saint-Denis, le préfecture le encore impécunieuse de France, à progresser créateur aérospatial. Lui, qui a enfermé les bébés boulots vers parrainer ses opérations, est allé au terme de son fierté et va désormais censurer la étoile Praire.

Publicité

« Pour regagner la Nasa, j’y suis allé à l’courage », raconte le nouveau créateur, « j’ai contacté une chercheuse que j’admirais depuis plusieurs années, je me suis dit : ‘Je tente ma chance’ ».

À borne, Allan Petre a vers juste de progresser pilote à l’Agence spatiale occidentale et rêve désormais de « accomplir la France parmi l’arrière-plan ».

Comments are closed.