JO Paris 2024. « La ville de l’amour bien sûr » : 200 000 préservatifs masculins et féminins, du vaseline… le Comité d’fondation hallebarde un diplomatie d’offres

Le Comité d’fondation des Jeux Olympiques de Paris 2024 a passé un diplomatie d’offres éprouvé à propos de la prestation de préservatifs au mamelon du mouvement Village olympique et discordantes endroits d’hébergements.

Dans la agglomération de l’culte qu’est Paris, il faut procéder ses précautions. Alors que surtout de 10 000 athlètes sont attendues à cause les devenirs Jeux Olympiques de Paris 2024, le Comité d’fondation a émis un diplomatie d’offres éprouvé à propos de la prestation des préservatifs au mamelon du Village olympique en Seine Saint-Denis et des hébergements tout autour de Marseille, Lille, Châteauroux ou mieux Tahiti. 

Comme le révèlent nos confrères de Sport Société, les candidats auront jusqu’au 13 février possible à cause chasser à eux registre malgré du Cojo, après que l’diplomatie a été publié le 12 janvier jeune.

Ce qui a accident protester le budget des Jeux Olympiques de Paris ce dernier sur X, commentant : « La ville de l’amour, bien sûr ».

Les mêmes lits en contenant qu’à Tokyo

Si on scruté les bordereaux de cet diplomatie d’offres, un antécédent lot concerne la prestation intimement de 200 000 préservatifs masculins, envers gomme et conditionnés pour des sachets individuels. « De couleur naturelle, de texture lisse, sans goût et parfum particulier, de taille standard » – c’est-à-dire 160 mm de dimension et 52 mm de largeur – « lubrifié avec réservoir ».

Au mamelon de l’diplomatie d’offres, il y a moyennant la prestation de 10 000 préservatifs masculins sinon gomme, corse créature les pochettes, 20 000 préservatifs féminins normes et sinon gomme, de 160 mm de étendu. Ou mieux de 20 000 dosettes de lubrifiants sinon paraben.

Pour souvenir, les athlètes du monde rempli auront à à eux penchant des lits en cartons, telles à ceux-là de Tokyo, qui avaient été pointés du modérément puis conçus à cause abstenir ensemble garantie licencieux. 

Comments are closed.