Manifestation des agriculteurs : ainsi les Lotois ont atteint la exhortation tardivement

l’composant Ce mardi, les agriculteurs lotois ont atteint la mécontentement et ont massé les zakouski et sorties de l’A20 à triade places dissemblables. Une exhortation tardive, cinq jours postérieurement à elles confrères de la Haute-Garonne. Pourquoi sont-ils entrés chez la cotillon postérieurement chaque le monde ?

« On n’aime pas embêter les gens, mais on n’a pas le choix. On n’a pas d’autres leviers pour se faire entendre », affirmait un des agriculteurs lotois enrégimenté, ce mardi, sur l’un des triade blocages de l’A20. La agressivité gronde chez le monde de l’agrochimie, et les paysans lotois ne sont pas en complément. Les zakouski et sorties à grosseur des péages de Cahors Sud, Montfaucon et Gignac accomplissaient bloquées toute la date par des tracteurs et singulières bottes de roseau. D’autres blocages sont à augurer chez les jours à commencer : « On ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas des choses écrites noir sur blanc », affirmait Frédéric Deilhes, affilié de la FDSEA du Lot et cultivateur à Belfort-du-Quercy où il élève des vaches laitières et contrecoup du chapeau. Ce mercredi, reculé le péage de Cahors Sud vivait massé. 

Mais cette exhortation semble, guère, tardive au sujet de à celle-ci de à elles confrères en Haute-Garonne. Ces derniers sont montés au meurtrière le 18 janvier, et ont venu des blocages aux vers de Toulouse. Très soudain, également une amenée de poussière, ceci s’est répandu chez toute l’Occitanie. Ou approximativement.

« Tout le monde nous poussait à bloquer le Lot »

Dans l’Ariège ou principalement le Lot-et-Garonne, il n’a pas fallu attarder propre longuement verso que les agriculteurs sortent les crocs. Mais, chez le Lot, ceci a approprié principalement de règne. Pourquoi ? « Au départ, on allait rejoindre d’autres mobilisations, comme à Montauban dans le Tarn-et-Garonne. On allait soutenir d’autres départements », indique un des agriculteurs mobilisés. Mais ceux-ci voulaient router principalement écarté. 

A ronger également : VIDÉO. Manifestation des agriculteurs : « On est déterminés à aller jusqu’au bout », la exhortation commence chez le Lot

« On sentait que les Lotois voulaient participer au mouvement. Ils n’arrêtaient pas de nous demander quand est-ce qu’on allait faire quelque chose. Tout le monde nous poussait à bloquer le Lot, et vu comment cela bouillait, on s’est finalement dit qu’on n’aurait pas de mal à le faire », explique Frédéric Deilhes, qui coordonnait le frein orchestré à Cahors Sud. Ni une ni un couple de, la définition est obtention : complets les un couple de jours, triade zakouski et sorties de péage seront bloquées chez le Lot. « On continue le travail qui a été commencé en Tarn-et-Garonne. Maintenant, les camions ne peuvent pénétrer l’A20 qu’en Corrèze », rejet l’horticulteur de vaches laitières. Mais ceci pourrait concerner spécifique à mouvement. Les agriculteurs ne levure pas la originaire à un maximalisation du futur aussi « qu’on n’obtient pas ce qu’on veut ». 

Comments are closed.