MHSC : « Les rentrants ont été trop timides », « on prend un point, on avance lentement »… les réactions alors le rivalité nul grâce à Lille

L’entraîneur de Montpellier Michel Der Zakarian n’a pas mesuré la noble flux de son consortium, ni l’fumure des remplaçants, dimanche avers à Lille (0-0).

Frustration. Au issue de ce coût nul à la Mosson (0-0) dimanche face Lille, Montpellier, et son gérer Michel Der Zakarian, est frustré. En noble pause, involontairement la dédain digital, le chèvre n’a pas inséré ce qu’il attendait.

Michel Der Zakarian (gérer de Montpellier) :

« On a fait une très bonne première période. On a mis l’intensité qu’il fallait. On a cherché à aller les prendre plus haut, on s’est crée des occasions. Mais, on ne les met pas au fond. »

« On n’a pas réussi une bonne seconde période. On n’a pas été bon dans l’utilisation du ballon. On a eu trop de déchet, on a fait des mauvais déplacements et de mauvais choix. C’est dommage. »

« Changement tactique ? Il fallait que tu viennes le faire. C’est comme ça, c’est mon choix. »

« On a demandé aux joueurs d’aller chercher haut, de bien défendre, de bien contrôler la profondeur face à des joueurs rapides, qui aiment les espaces. On voulait tenir le ballon, et passer sur les côtés. Mais, on l’a mal fait, on l’a très mal fait… »

« L’apport du banc ? Arnaud Nordin a ressenti une douleur coté droit. Tanguy n’a pas fait une bonne rentrée. Globalement, les rentrants ont été trop timides. Ils n’ont pas apporté ce que l’on attendait d’eux. Et, collectivement, on n’a pas bons. »

« La seconde période ne me plaît pas. On a été trop approximatifs dans tout ce que nous avons entrepris pour être plus dangereux. »

« Que l’on soit jeunes ou vieux, quand on fait appel à vous, il faut répondre présent »

« L’apport du public ? Ce n’est pas le public qui gagne le match, ce sont les joueurs qui gagnent les matchs. Le public est là pour sublimer l’équipe, pas pour gagner. »

« La mentalité de l’équipe ne me déplait pas. On doit être plus régulier sur tout le match, on doit avoir plus de justesse technique pour se créer des occasions. Que l’on soit jeunes ou vieux, quand on fait appel à vous, il faut répondre présent. J’attends que les joueurs rendent des copies bien meilleures. »

« On prend un point, on avance lentement. Lyon ou Metz, équipes en concurrence avec nous, ont perdu. On n’avance pas vite, d’autant que l’on nous a enlevés déjà quatre points. »

A anéantir pareillement : MHSC : Joris Chotard dessus, Akor Adams désavantageux…découvrez les explication du rivalité grâce à Lille

Paulo Fonseca (gérer de Lille) :

« C’est un mix de sensations. Je suis très content des joueurs. On a fait un bon match. On a dominé le match devant une bonne équipe. Il est difficile de gagner à Montpellier. »

« Il y a un sentiment de frustration car on pouvait gagner.  Après le carton rouge, nous avons bien défendu et nous avons eu des occasions. »

« Je suis très, très énervé auprès de l’arbitre. Je ne parle pas de l’arbitre d’habitude. La France a de bons arbitres. L’arbitre du match, qui est un bon arbitre, a retiré la possibilité de gagner. C’est clair pour moi. Je sens qu’il y a beaucoup de décisions contre nous ces derniers matchs, ce n’est pas seulement aujourd’hui. »

« Quand le MHSC ne peut pas jouer le contre, il a plus de difficulté »

« Je ne comprends la décision de ne pas laisser jouer l’action où Jonathan David n’est pas hors-jeu. »

« Quand le MHSC ne peut pas jouer le contre, il a plus de difficulté. Et, comme il doit attaquer, il laisse plus d’espace. Et quand les autres équipes nous pressent, c’est plus facile pour nous. »

« L’expulsion de Bouaddi ? C’est le manque d’expérience. Jusqu’au carton rouge, j’ai été enchanté par son match. Il a été magnifique à l’âge de 16 ans. C’est le manque d’expérience d’un jeune joueur. »

Comments are closed.