Pour le envoyé du Gers Alain Duffourg, « la loi immigration ne va pas bouleverser les choses »

l’constitutif Le envoyé du Gers revient sur son affairement diplomate en 2023, et particulièrement sur la loi entrée, qu’il a votée au mensualité de décembre.

Le envoyé Alain Duffourg a retenu à mander à entiers les Gersois ses « meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2024 ». L’avantage revers l’élu de l’Union centriste de réintégrer sur les primordiaux sujets qui ont chaud son affairement diplomate complet au étendu de l’cycle dernière.

La loi entrée « ne va pas être révolutionnaire »

« J’ai voté cette loi mais elle ne va pas être révolutionnaire, tant que la réglementation européenne sur la libre circulation des personnes n’évolue pas. On peut certes prendre des mesures sur le côté régalien, mais sur l’immigration illégale, cette loi ne va pas bouleverser les choses. »

La affrontement Israël-Hamas : une exposition d’aplomb

« Contrairement à la position du gouvernement et de certains médias nationaux, je souhaite avoir une position équilibrée. L’attaque du Hamas est à condamner mais il faut reconnaître que la riposte israélienne est disproportionnée parce que nous sommes aujourd’hui à 24 000 morts. Les victimes sont des femmes, des enfants, des vieillards et n’ont rien à voir avec les responsables du Hamas. »

L’élevage : l’coïncidence des victimes du mildiou

« Je suis intervenu auprès des ministères par le biais de questions écrites et orales, notamment en ce qui concerne les indemnités suite au mildiou. J’ai interrogé la ministre Dominique Faure. Les responsables de la filière viticole que j’ai rencontrés ont chiffré les dommages à 26 millions d’euros. J’ai demandé à la ministre de quelle manière elle entendait indemniser cela, s’il y avait un fonds d’urgence qui serait débloqué. Elle m’a répondu qu’au début de l’année 2024, elle verrait exactement où en sont la situation et les pertes réellement subies pour mettre en œuvre ce fonds d’urgence. »

La personnalité : le bonheur du bus dentaire

« J’étais intervenu auprès de la Croix-Rouge pour la mise en place du bus dentaire. Il fonctionne bien, même s’il n’est là que pour assurer les soins les plus urgents. Je suis également intervenu auprès du Dr Dib à l’hôpital d’Auch, pour qu’il puisse appuyer le dossier pour avoir un scanner à l’hôpital de Lombez et un IRM à Condom. Je suis satisfait de cette intervention. »

Punir les parents d’rejetons délinquants : « une mesure contraire à nos règles de droit »

« Le gouvernement voulait proposer une loi qui pourrait contraindre les parents d’enfants délinquants à des travaux d’intérêt général. Le texte va bientôt être soumis au parlement. C’est une idée qui selon moi ne peut pas aboutir car cela reviendrait à créer une responsabilité pénale pour autrui. On serait un peu comme en Corée du Nord où, quand une personne est délinquante, on condamne toute sa famille. Cela me semble être une mesure contraire à nos règles de droit. »

La angle ferroviaire Auch-Agen : « Je n’y suis pas favorable »

« Je ne suis pas favorable à la ligne Auch-Agen. Cela coûte 100 millions d’euros à la Région pour la rénover. Lorsque j’ai été élu, je suis allé voir la société Val de Gascogne, qui m’a dit que le transport fret ne l’intéressait plus. En ce qui concerne le transport des voyageurs, la desserte en bus Auch-Agen me paraît bien fonctionner avec une cadence intéressante. J’ai vu de mes propres yeux que dans les bus, il y a moins de 10 personnes en moyenne tout au long de la journée. Mettre 100 millions d’euros sur une voie de chemin de fer pour des passagers, je crois que l’argent public devrait être consommé différemment. »

Comments are closed.