Saint-Sulpice-la-Pointe. Raphaël Bernardin a présenté ses projets verso 2024

l’basal Le bourgmestre de Saint-Sulpice a accepté les citoyens verso rattraper sur l’période 2023 et ranger les projets de la municipalité verso 2024.

Le bourgmestre de Saint-Sulpice Raphaël Bernardin a présenté ses vœux aux habitants ce chahut 20 janvier à 11 heures morceau René-Cassin. Il a engrené plus de règle par « regarder dans le rétroviseur » de 2023, une période qu’il qualifie de « paradoxale ». D’un côté, une période « troublée » sur le moyens planétaire, et de l’divergent une période « éclairante » verso la association, verso une comptabilité « saine » des fonds publiques et une politicien centrée sur le relationnel et l’indulgent. Pour attester son plaidoyer, il est balance sur les principales études de la mairie en 2023, études symbolisées par un règlement : 3,8 millions d’euros en participation. Des investissements qui ont assimilé des oeuvres de entretien (raccommodage du piste de la Planquette, de la rue du 8 mai, du concentration athlétique de Moletrincade…), la univers d’un résolution communal des Jeunes, ou mieux la rénovation biologique (obtention de double originaux bus « verts », conduit en LED verso l’signal commun…).

En 2024, c’est 3,5 millions qui ont été annoncés verso les projets, verso d’différentes oeuvres de entretien (particulièrement la allée de Lavaur, et la fin des oeuvres de la rue du skipper Beaumont), et une diversification de l’marche sportive et didactique (verso l’présentation du concentration athlétique d’Henri Matisse, qui comportera six terrains couverts et 2 terrains extérieurs).

Le bourgmestre a itou annoncé que la juvénilité continuera d’convenir un « moteur » de son autorisation, verso la affaire de la actualisation des origines scolaires, qu’elle-même ou bien biologique ou ordinal. Il a équitablement franc que la mairie n’augmentera le rapport de percepteur des impôts des citoyens, totalité en évangéliste attacher aimable les charges publics rien remercier le spécial.

De encore, les rentrée du CCAS seront augmentés, et des panneaux solaires seront posés sur l’chorus du sentiment faire communal, l’horizon Auguste Milhès, qui feront corriger la addition calorique de la convoqué. « Tout cela nous demandera de prioriser, poursuit-il, malgré les impatiences de certains. Je vous demande de l’indulgence, car nous devons faire des choix et des arbitrages, et ce avec des recettes plus limitées.

Mais nous ne souhaitons pas arrêter d’investir pour notre ville. » Il a finalement admis ses vœux en souhaitant à complets et toutes une excellente période 2024.

Comments are closed.